Le front syndical se lézarde

12/04/2018
Le front syndical se lézarde

La CSET a décidé d'observer une trêve

La grève se poursuit dans certains établissements publics du primaire et du secondaire. 

Mais ce mouvement n’est pas soutenu par la coordination des syndicats de l’éducation du Togo (CSET) qui est dans rentrée dans une logique de discussion avec le ministère de tutelle.

D’autres syndicats ne l’entendent pas de cette oreille et exigent d’abord la libération de quatre enseignants venus ‘délivrer’ manu militari leur camarade interrogé par un officier dans une gendarmerie à Kara. 

Un comportement contraire à la loi. Mais les autorités ont indiqué qu’elles étudiaient le cas de ces personnes tout en refusant toute pression.

Des garanties suffisantes aux yeux de Yaovi Ilétou Atchou-Atcha, le coordinateur de la CSET, pour reprendre les cours.

‘Nous avons fait grève sans obtenir leur libération. Maintenant, si le prix à payer c’est d’aller en classe et de rependre les cours, il faut le faire cela ne nous coûte rien’, a-t-il déclaré jeudi en réitérant son appel à une trêve sociale.

Une position qui fait bondir les autres syndicats.

Pour la CSET en syndicalisme, à un moment, il faut savoir quand agir, quand observer et quand raisonner.

L’année scolaire a été gravement perturbée par des grèves à répétition. Tout le monde espère que les épreuves du BEPC et du Bac- ne seront pas perturbées.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tous mobilisés contre les changements climatiques

Environnement

La Semaine de la diplomatie climatique se déroule du 24 au 30 septembre avec de nombreuses conférences, débats, projection de films.

ACP-UE : début des négociations le 1er octobre

Coopération

Le Groupe central de négociation chargé de préparer les prochaines discussions avec l’UE pour parvenir à un accord post-Cotonou, s’est réuni dimanche à New-York.

Les échecs, c'est la pierre de touche de l'intelligence

Sport

L'Olympiade d'échecs 2018 a lieu du 23 septembre au 8 octobre au Sport Palace de Batoumi, en Géorgie. 

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.