Le mea culpa des syndicats

16/03/2017
Le mea culpa des syndicats

Des élèves poussés aux violences par certains adultes

La Coordination des syndicats de l’éducation (CSET), tout en se félicitant du ‘succès’ de sa grève de trois jours a déploré jeudi la tournure prise par les événements.

‘Le mouvement a été bien suivi, mais les sorties des élèves accompagnées de tout ce à quoi on a assisté est déplorable’, a reconnu Yaovi Atchou-Atcha, le coordonnateur de la CSET.

Il fait référence aux milliers d’écoliers et de lycéens dans les rues, les scènes de violence, les casses et les menaces à l’encontre des établissements privés.

On ne peut que douter de la spontanéité du mouvement des élèves dont certains avaient à peine une dizaine d’années. Ils ont été évidemment manipulés.

Ce triste constat doit constituer une leçon pour les syndicats.

‘Nous appelons les élèves au calme car tout sera réglé dans les jours à venir’, a déclaré le leader syndical.

Les recommandations issues groupe de travail sur le secteur éducatif sont examinées par le gouvernement. Les conclusions devraient être connues dans les prochains jours.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.