Le mea culpa des syndicats

16/03/2017
Le mea culpa des syndicats

Des élèves poussés aux violences par certains adultes

La Coordination des syndicats de l’éducation (CSET), tout en se félicitant du ‘succès’ de sa grève de trois jours a déploré jeudi la tournure prise par les événements.

‘Le mouvement a été bien suivi, mais les sorties des élèves accompagnées de tout ce à quoi on a assisté est déplorable’, a reconnu Yaovi Atchou-Atcha, le coordonnateur de la CSET.

Il fait référence aux milliers d’écoliers et de lycéens dans les rues, les scènes de violence, les casses et les menaces à l’encontre des établissements privés.

On ne peut que douter de la spontanéité du mouvement des élèves dont certains avaient à peine une dizaine d’années. Ils ont été évidemment manipulés.

Ce triste constat doit constituer une leçon pour les syndicats.

‘Nous appelons les élèves au calme car tout sera réglé dans les jours à venir’, a déclaré le leader syndical.

Les recommandations issues groupe de travail sur le secteur éducatif sont examinées par le gouvernement. Les conclusions devraient être connues dans les prochains jours.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation. 

C'est bien, mais peut mieux faire

Uemoa

Les Etats membres de l’UEMOA doivent renforcer leurs capacités de mobilisation des recettes fiscales.