Le privé se rebiffe

21/04/2011
Le privé se rebiffe

Les syndicats regroupant les enseignants des établissements privés laïcs et confessionnel du Togo demandent aux autorités la mise en place d’un cadre de négociations collectives pour évoquer la situation « de plus en plus précaire » de leurs membres.
Ils s’estiment laissés pour compte car ne relevant pas directement du secteur de l’éducation nationale, notamment pour leur rémunération.
A défait d’être entendus par les pouvoirs publics avant la fin de l’année scolaire, les syndicats envisagent des actions de protestation et de saisir les tribunaux.
Les écoles privées sont très nombreuses au Togo et prisées par les parents qui en ont les moyens.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.