Les étudiants interpellés de retour chez eux

18/06/2011
Les étudiants interpellés de retour chez eux

Les sept membres du MEET, un petit syndicat étudiant, interpellés mercredi sur le campus de l’Université de Lomé, ont été relâchés vendredi.
"Votre remise en liberté, vous la devez au chef de l'Etat qui a toujours prôné une politique d'apaisement", a déclaré à ces étudiants Gnama Latta, ministre de la Sécurité et de la Protection civile.

Le MEET n’accepte pas de se conformer à l’accord tripartite intervenu le 6 juin dernier entre le gouvernement, les responsables de l’UL et les syndicats étudiants ; un accord qui donne satisfaction aux revendications des étudiants.

En début de semaine, il avait été à l’origine de heurts avec les forces de l’ordre et certains de ses membres s’étaient livrés à des actes de vandalisme.

Le syndicat proteste, notamment, contre le système LMD (Licence, master, doctorat), un cursus introduit au Togo récemment et qui est en place dans la plupart des universités d’Afrique francophone.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La directrice des Peace Corps reçoit Frédéric Hegbe

Coopération

L’ambassadeur du Togo aux Etats-Unis, Frédéric Edem Hegbe, s’est entretenu mercredi avec la directrice nationale des Peace Corps, Joséphine K. Olsen.

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.

La Chine s'engage contre le paludisme

Santé

Le Togo est loin d’avoir gagné son combat contre le paludisme, mais il peut compter sur ses partenaires dont la Chine.

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.