Les étudiants interpellés de retour chez eux

18/06/2011
Les étudiants interpellés de retour chez eux

Les sept membres du MEET, un petit syndicat étudiant, interpellés mercredi sur le campus de l’Université de Lomé, ont été relâchés vendredi.
"Votre remise en liberté, vous la devez au chef de l'Etat qui a toujours prôné une politique d'apaisement", a déclaré à ces étudiants Gnama Latta, ministre de la Sécurité et de la Protection civile.

Le MEET n’accepte pas de se conformer à l’accord tripartite intervenu le 6 juin dernier entre le gouvernement, les responsables de l’UL et les syndicats étudiants ; un accord qui donne satisfaction aux revendications des étudiants.

En début de semaine, il avait été à l’origine de heurts avec les forces de l’ordre et certains de ses membres s’étaient livrés à des actes de vandalisme.

Le syndicat proteste, notamment, contre le système LMD (Licence, master, doctorat), un cursus introduit au Togo récemment et qui est en place dans la plupart des universités d’Afrique francophone.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires. 

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.