Les étudiants interpellés de retour chez eux

18/06/2011
Les étudiants interpellés de retour chez eux

Les sept membres du MEET, un petit syndicat étudiant, interpellés mercredi sur le campus de l’Université de Lomé, ont été relâchés vendredi.
"Votre remise en liberté, vous la devez au chef de l'Etat qui a toujours prôné une politique d'apaisement", a déclaré à ces étudiants Gnama Latta, ministre de la Sécurité et de la Protection civile.

Le MEET n’accepte pas de se conformer à l’accord tripartite intervenu le 6 juin dernier entre le gouvernement, les responsables de l’UL et les syndicats étudiants ; un accord qui donne satisfaction aux revendications des étudiants.

En début de semaine, il avait été à l’origine de heurts avec les forces de l’ordre et certains de ses membres s’étaient livrés à des actes de vandalisme.

Le syndicat proteste, notamment, contre le système LMD (Licence, master, doctorat), un cursus introduit au Togo récemment et qui est en place dans la plupart des universités d’Afrique francophone.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Inimaginable

Faits divers

Trois trafiquants togolais d’organes humains ont été arrêtés et présentés mardi à la presse. Ils avaient kidnappé un jeune de 14 ans.

Akakpo prend du champ

Sport

Le vice-capitaine des Eperviers et défenseur Serges Akakpo a décidé de mettre fin à sa carrière internationale après 9 ans de bons et loyaux services.

Bien mieux que beaucoup de médicaments

Santé

Surpoids, faiblesse sexuelle, asthénie, difficultés respiratoires. La solution à ces maux se trouve peut-être dans les boissons naturelles.

Au service des autres

Diaspora

Kadie Agrignan et son frère Raouf ont décidé de mettre leur expérience et leurs économies au service des autres, particulièrement les plus âgés.