Les exigences du MEET

27/06/2011
Les exigences du MEET

Le petit syndicat étudiant MEET poursuit ses actions de contestation sur le campus de l’Université de Lomé (UL). Il réclame la réintégration de son leader, Sédou Adou, exclu de l’établissement la semaine dernière et la démission du président de l’UL, Nonou Ahadji.

"Nous sommes déterminés à aller jusqu'au bout de nos revendications, nous ne reprendrons jamais les cours sur ce campus sans que notre président n'ait été rétabli dans ses droits, c'est en notre nom qu'il mène la lutte et tant qu'il sera exclu de l'université, nous resterons toujours mobilisés. Nous pensons d'ailleurs que celui qui doit quitter ses fonctions, c'est le président de l'université de Lomé, il a montré ses limites", a déclaré lundi à republicoftogo.com, M. Awoudji, le secrétaire général du MEET. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.

Faire face avec détermination aux défis sécuritaires

Cédéao

Mohamed Ibn Chambas, le représentant spécial des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest , a été reçu jeudi par Faure Gnassingbé.