Les exigences du MEET

27/06/2011
Les exigences du MEET

Le petit syndicat étudiant MEET poursuit ses actions de contestation sur le campus de l’Université de Lomé (UL). Il réclame la réintégration de son leader, Sédou Adou, exclu de l’établissement la semaine dernière et la démission du président de l’UL, Nonou Ahadji.

"Nous sommes déterminés à aller jusqu'au bout de nos revendications, nous ne reprendrons jamais les cours sur ce campus sans que notre président n'ait été rétabli dans ses droits, c'est en notre nom qu'il mène la lutte et tant qu'il sera exclu de l'université, nous resterons toujours mobilisés. Nous pensons d'ailleurs que celui qui doit quitter ses fonctions, c'est le président de l'université de Lomé, il a montré ses limites", a déclaré lundi à republicoftogo.com, M. Awoudji, le secrétaire général du MEET. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.

Démarche transparente

Sport

Pour connaître en direct la somme récoltée en faveur des Eperviers, le comité de mobilisation vient de lancer un site.