Les nouvelles exigences de l'enseignement supérieur

26/04/2017
Les nouvelles exigences de l'enseignement supérieur

Nicoué Broohm

Les universités n’ont pas pour unique vocation de délivrer des diplômes, mais de former les jeunes à accéder avec un maximum d’atouts au marché du travail et de ses nouvelles exigences.

Une évidence rappelée mercredi par Nicoué Broohm, le ministre des Enseignements supérieurs  et de la Recherche

‘Le gouvernement  procède à l’instauration de dispositifs de formation continue souples, réactifs à même de garantir à celles et ceux qui le souhaitent une évolution de carrière conforme à leur compétence et leurs ambitions’, a-t-il déclaré.

Il intervenait à l’occasion du premier Salon études et formations (Elite), inaugurée par le Premier ministre.

M. Broohm a  reconnu que les étudiants fraichement diplômés avaient souvent des difficultés pour trouver un emploi.

‘Nous entendons les reproches qui nous sont faits concernant l’enseignement universitaire. Les diagnostics ont été réalisés et le gouvernement s’est engagé dans des réformes structurelles profondes et ambitieuses’, a-t-il expliqué.

Le Salon, qui se déroule du 26 au 30 avril à Togo 2000, accueille les universités publiques et privées, les écoles de commerce et les établissements de formation. 

Des conférences thématiques sont organisées pour répondre aux attentes des étudiants.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une clinique inaugurée à Agbata

Coopération

Christoph Sander, l’ambassadeur d’Allemagne au Togo, a inauguré mardi la clinique d’Agbata (préfecture des Lacs).

Hub scientifique

Coopération

La Société ouest-africaine de chimie tient à partir de mardi à Lomé ses 19e Journées scientifiques. 

Anticiper la réduction de l'APD

Développement

L’aide publique au développement (APD) demeure une source de financement très importante pour le Togo.

'Nous avons veillé à l’ouverture du marché à la concurrence'

Tech & Web

Les deux opérateurs de téléphonie mobile viennent de lancer leurs services 4G. La fibre se déploie. Bref, le Togo est en train de rattraper son retard.