Les voies des enseignants sont impénétrables

10/12/2014
Les voies des enseignants sont impénétrables

L'Eglise n'aime pas les conflits sociaux

L’archidiocèse de la région de Lomé a décidé de fermer toutes les écoles primaires catholiques jusqu’à nouvel ordre.

‘C’est une grave et pénible décision, pourtant nécessaire pour l’avenir de l’éducation catholique’, écrit Mgr Denis Amouzou-Dzakpa, archevêque de Lomé, dans une lettre pastorale.

Cette décision est la conséquence du mouvement de protestation lancé par une catégorie d’enseignants dont les salaires sont inférieurs à ceux de la fonction publique ; ils réclament une revalorisation.

‘J’exhorte les chrétiens, en particulier les enseignants, à réfléchir à peser en profondeur et en toute sérénité les décisions ultérieures à prendre pour la cause supérieure de l’éducation’, ajoute le prélat.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.