Libération des deux meneurs

20/02/2014
Libération des deux meneurs

Les deux responsables du Mouvement pour l’épanouissement de l’étudiant togolais (MEET), Kondo Akomabou et Nalou Magnou-Sara, interpellés le 14 février à la suite de violences sur le campus de l’Université de Lomé ont regagné leur domicile jeudi.

Joint au téléphone par republicoftogo.com, Kondo Akomabou a salué le bon sens des autorités universitaires qui ont œuvré pour cette libération. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Inimaginable

Faits divers

Trois trafiquants togolais d’organes humains ont été arrêtés et présentés mardi à la presse. Ils avaient kidnappé un jeune de 14 ans.

Akakpo prend du champ

Sport

Le vice-capitaine des Eperviers et défenseur Serges Akakpo a décidé de mettre fin à sa carrière internationale après 9 ans de bons et loyaux services.

Bien mieux que beaucoup de médicaments

Santé

Surpoids, faiblesse sexuelle, asthénie, difficultés respiratoires. La solution à ces maux se trouve peut-être dans les boissons naturelles.

Au service des autres

Diaspora

Kadie Agrignan et son frère Raouf ont décidé de mettre leur expérience et leurs économies au service des autres, particulièrement les plus âgés.