Manganawoé rappelle les enseignants à leurs sens des responsabilités

20/02/2015
Manganawoé rappelle les enseignants à leurs sens des responsabilités

Inciter de jeunes enfants à manifester est tout simplement inconscient

Florent Badjam Yao Manganawoé, le ministre l’Enseignement primaire et secondaire, a expliqué vendredi les raisons pour lesquelles le gouvernement avait décidé de fermer les établissements scolaires, publics et privés, jusqu’à nouvel ordre. L’annonce avait été faite le 17  février dernier à la suite de manifestations de jeunes écoliers dans les rues de Lomé incités à quitter les salles de classe par des syndicalistes de la STT.

‘A chaque fois que les enfants descendent dans la rue, ce sont des casses, des mouvements de violence contre les élèves de l’enseignement privé laïc et confessionnels qu’ils vont déloger à coup de pierres. A Dapaong, ils s’en prennent au matériel de révision des listes électorales’, déplore le ministre.

L’occasion de rappeler au passage aux enseignants grévistes les règles de la déontologie qui leur interdit d’encourager les élèves à aller manifester. Question de bon sens et de responsabilité vis à vis des parents.

Florent Badjam Yao Manganawoé réfute les accusations des syndicats selon lesquelles le gouvernement n’aurait rien fait pour améliorer les conditions de vie et de travail des enseignants.

‘On entend ici et là que le gouvernement ne fait rien et que rien n’a changé. C’est faux. Depuis 2005, les salaires ont régulièrement augmenté et le gouvernement ne cesse d’être à l’écoute des fonctionnaires de l’enseignement’, explique-t-il.

Le dialogue social n’est d’ailleurs pas rompu. Les discussions se poursuivent entre les pouvoirs publics et les syndicats afin de parvenir à un retour à la normale très rapidement dans le secteur de l’éducation.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La directrice des Peace Corps reçoit Frédéric Hegbe

Coopération

L’ambassadeur du Togo aux Etats-Unis, Frédéric Edem Hegbe, s’est entretenu mercredi avec la directrice nationale des Peace Corps, Joséphine K. Olsen.

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.

La Chine s'engage contre le paludisme

Santé

Le Togo est loin d’avoir gagné son combat contre le paludisme, mais il peut compter sur ses partenaires dont la Chine.

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.