Mettre un terme aux dysfonctionnements

06/07/2015
Mettre un terme aux dysfonctionnements

Une meilleure gestion fera économiser de l'argent à l'Etat

Gilbert Bawara, le nouveau ministre de la Fonction publique, du Travail et des Réformes administratives, a instruit ses collaborateurs de mener une mission d’évaluation à travers le pays afin de déterminer l’origine du gonflement de la masse salariale dans le secteur de l’éducation.

Selon les experts, les dysfonctionnements sont liés d’une part à un manque de rigueur dans le traitement des actes d’admission aux examens professionnels et d’autre part à une mauvaise gestion des bulletins individuels de paie qui entraîne des retards non prévus au budget.

30.000 fonctionnaires travaillent pour l’éducation nationale et la masse salariale des fonctionnaires dans leur totalité représente 35% du budget.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires. 

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.