Mettre un terme aux dysfonctionnements

06/07/2015
Mettre un terme aux dysfonctionnements

Une meilleure gestion fera économiser de l'argent à l'Etat

Gilbert Bawara, le nouveau ministre de la Fonction publique, du Travail et des Réformes administratives, a instruit ses collaborateurs de mener une mission d’évaluation à travers le pays afin de déterminer l’origine du gonflement de la masse salariale dans le secteur de l’éducation.

Selon les experts, les dysfonctionnements sont liés d’une part à un manque de rigueur dans le traitement des actes d’admission aux examens professionnels et d’autre part à une mauvaise gestion des bulletins individuels de paie qui entraîne des retards non prévus au budget.

30.000 fonctionnaires travaillent pour l’éducation nationale et la masse salariale des fonctionnaires dans leur totalité représente 35% du budget.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.