Mettre un terme aux dysfonctionnements

06/07/2015
Mettre un terme aux dysfonctionnements

Une meilleure gestion fera économiser de l'argent à l'Etat

Gilbert Bawara, le nouveau ministre de la Fonction publique, du Travail et des Réformes administratives, a instruit ses collaborateurs de mener une mission d’évaluation à travers le pays afin de déterminer l’origine du gonflement de la masse salariale dans le secteur de l’éducation.

Selon les experts, les dysfonctionnements sont liés d’une part à un manque de rigueur dans le traitement des actes d’admission aux examens professionnels et d’autre part à une mauvaise gestion des bulletins individuels de paie qui entraîne des retards non prévus au budget.

30.000 fonctionnaires travaillent pour l’éducation nationale et la masse salariale des fonctionnaires dans leur totalité représente 35% du budget.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les hommes qui savent aimer Valentine

Culture

La jeune chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit sa carrière à un rythme impressionnant. Elle vient de dévoiler son nouveau clip.

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.