Mettre un terme aux dysfonctionnements

06/07/2015
Mettre un terme aux dysfonctionnements

Une meilleure gestion fera économiser de l'argent à l'Etat

Gilbert Bawara, le nouveau ministre de la Fonction publique, du Travail et des Réformes administratives, a instruit ses collaborateurs de mener une mission d’évaluation à travers le pays afin de déterminer l’origine du gonflement de la masse salariale dans le secteur de l’éducation.

Selon les experts, les dysfonctionnements sont liés d’une part à un manque de rigueur dans le traitement des actes d’admission aux examens professionnels et d’autre part à une mauvaise gestion des bulletins individuels de paie qui entraîne des retards non prévus au budget.

30.000 fonctionnaires travaillent pour l’éducation nationale et la masse salariale des fonctionnaires dans leur totalité représente 35% du budget.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !