Nouveau Doctorat proposé par l’IRES-RDEC

02/11/2013
Nouveau Doctorat proposé par l’IRES-RDEC

L’Institut régional d’enseignement supérieur et de recherche en développement culturel (IRES-RDEC, ex-CRAC), en coopération avec l’UEMOA, annonce le lancement, pour la rentrée 2013, d’un programme de formation en Doctorat d’arts, culture et développement. 

Les thématiques proposées par cet institut sont, notamment, diversité culturelle, patrimoine et environnement, diplomatie culturelle, politique de développement culturel et paix ; politique culturelle pour le développement et la paix, développement et paix, culture de la paix, paix et sécurité internationales; justice transitionnelle, animation culturelle, muséologie,  médiation culturelle, musique et musicologie, science de l’information, communication culturelle, danse et chorégraphie.

Ces formations de 6 semestres s’adresse aux détenteurs d’un Master, d’un DEESS et d’DEA.

Les dossiers d’inscriptions peuvent être adressés par email.

L’IRES-RDEC, dont le siège est au Togo, regroupe une vingtaine d’Etats africains. Depuis sa création, il a formé plus de 500 hauts cadres en culture niveau DESS. 

Contact mail : doctorat_iresrdec(at)yahoo.fr

Tél : (228) 22 22 44 33

Fax : (228) 22 20 72 45

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

UEMOA : le Sénégal remporte la coupe

Sport

Les Lions du Sénégal ont battu samedi par 1-0 les Aigles du Mali en finale de la 7e édition du tournoi de l'intégration de l'UEMOA.

Infrastructures de base : nouvel engagement de l’UE

Coopération

Améliorer l’accès à l’eau potable et proposer de meilleures conditions sanitaires aux habitants de Notsé. C'est l'objectif d'un programme financé par l'UE.

Mobilité et développement

Diaspora

Plus d’un million de Togolais vivent à l’étranger. Leurs compétences et leur appui financier sont autant d'atouts pour contribuer au développement du pays.

Harmoniser le système d'indemnisation

Cédéao

Un automobiliste togolais circulant dans les pays de la Cédéao doit impérativement disposer d’une ‘carte brune’, le certificat international d’assurance.