Nouveau Doctorat proposé par l’IRES-RDEC

02/11/2013
Nouveau Doctorat proposé par l’IRES-RDEC

L’Institut régional d’enseignement supérieur et de recherche en développement culturel (IRES-RDEC, ex-CRAC), en coopération avec l’UEMOA, annonce le lancement, pour la rentrée 2013, d’un programme de formation en Doctorat d’arts, culture et développement. 

Les thématiques proposées par cet institut sont, notamment, diversité culturelle, patrimoine et environnement, diplomatie culturelle, politique de développement culturel et paix ; politique culturelle pour le développement et la paix, développement et paix, culture de la paix, paix et sécurité internationales; justice transitionnelle, animation culturelle, muséologie,  médiation culturelle, musique et musicologie, science de l’information, communication culturelle, danse et chorégraphie.

Ces formations de 6 semestres s’adresse aux détenteurs d’un Master, d’un DEESS et d’DEA.

Les dossiers d’inscriptions peuvent être adressés par email.

L’IRES-RDEC, dont le siège est au Togo, regroupe une vingtaine d’Etats africains. Depuis sa création, il a formé plus de 500 hauts cadres en culture niveau DESS. 

Contact mail : doctorat_iresrdec(at)yahoo.fr

Tél : (228) 22 22 44 33

Fax : (228) 22 20 72 45

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.