Nouvelles perturbations dans le public

07/02/2018
Nouvelles perturbations dans le public

Les premiers pénalisés sont les écoliers

Les enseignants du primaire et du secondaire ont déclenché une nouvelle grève de 48h. Les cours sont perturbés dans un certain nombre d’établissements publics dans la capitale et en province.

Les syndicalistes ont préféré quitter la table des discussions avec le gouvernement pour se mettre à l’arrêt.

‘Il y a une volonté de faire perdurer la crise dans l’éducation en reléguant au dernier rang cette question prioritaire. Cette question doit être achevée en un temps record afin d’apporter l’accalmie et de permettre d’aborder les autres questions dans la sérénité’, expliquent les enseignants.

Ils réclament l’amélioration de leurs conditions de vie, notamment des revalorisations salariales et le règlement de la question des primes et des indemnités.

Et comme à chaque fois, ce sont les élèves qui sont pris en otages.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Merci à Faure Gnassingbé

Cédéao

Le nouveau Premier ministre bissau guinéen, Aristides Gomes, va entamer une tournée ouest-africaine qui le mènera à Lomé.

Les droits des personnes est au cœur du développement

Développement

Le gouvernement togolais travaille pour garantir un développement inclusif, équitable et durable.

Sida : appui américain

Santé

Les Etats-Unis aident le Togo et d'autres pays africains à lutter plus efficacement contre le sida. Et fournit des moyens financiers.

N'avalez pas trop vite

Santé

Le marché de la contrefaçon de médicaments ne s’est jamais aussi bien porté.