Nouvelles perturbations dans le public

07/02/2018
Nouvelles perturbations dans le public

Les premiers pénalisés sont les écoliers

Les enseignants du primaire et du secondaire ont déclenché une nouvelle grève de 48h. Les cours sont perturbés dans un certain nombre d’établissements publics dans la capitale et en province.

Les syndicalistes ont préféré quitter la table des discussions avec le gouvernement pour se mettre à l’arrêt.

‘Il y a une volonté de faire perdurer la crise dans l’éducation en reléguant au dernier rang cette question prioritaire. Cette question doit être achevée en un temps record afin d’apporter l’accalmie et de permettre d’aborder les autres questions dans la sérénité’, expliquent les enseignants.

Ils réclament l’amélioration de leurs conditions de vie, notamment des revalorisations salariales et le règlement de la question des primes et des indemnités.

Et comme à chaque fois, ce sont les élèves qui sont pris en otages.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

Incendie des marchés : six personnes recouvrent la liberté

Justice

Six personnes incarcérées dans le cadre des incendies criminels des marchés de Lomé et de Kara (janvier 2013) ont bénéficié mercredi d’une remise en liberté provisoire.

La mode dans tous ses états

Culture

Le FIMO 228, Festival international de la mode au Togo, s’est ouvert mardi à l’hôtel Ibis de Lomé.