Nouvelles perturbations dans le public

07/02/2018
Nouvelles perturbations dans le public

Les premiers pénalisés sont les écoliers

Les enseignants du primaire et du secondaire ont déclenché une nouvelle grève de 48h. Les cours sont perturbés dans un certain nombre d’établissements publics dans la capitale et en province.

Les syndicalistes ont préféré quitter la table des discussions avec le gouvernement pour se mettre à l’arrêt.

‘Il y a une volonté de faire perdurer la crise dans l’éducation en reléguant au dernier rang cette question prioritaire. Cette question doit être achevée en un temps record afin d’apporter l’accalmie et de permettre d’aborder les autres questions dans la sérénité’, expliquent les enseignants.

Ils réclament l’amélioration de leurs conditions de vie, notamment des revalorisations salariales et le règlement de la question des primes et des indemnités.

Et comme à chaque fois, ce sont les élèves qui sont pris en otages.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une clinique inaugurée à Agbata

Coopération

Christoph Sander, l’ambassadeur d’Allemagne au Togo, a inauguré mardi la clinique d’Agbata (préfecture des Lacs).

Hub scientifique

Coopération

La Société ouest-africaine de chimie tient à partir de mardi à Lomé ses 19e Journées scientifiques. 

Anticiper la réduction de l'APD

Développement

L’aide publique au développement (APD) demeure une source de financement très importante pour le Togo.

'Nous avons veillé à l’ouverture du marché à la concurrence'

Tech & Web

Les deux opérateurs de téléphonie mobile viennent de lancer leurs services 4G. La fibre se déploie. Bref, le Togo est en train de rattraper son retard.