On ne peut pas en même temps discuter et faire grève

27/11/2013
On ne peut pas en même temps discuter et faire grève

Annoncée par l’Union des syndicats des enseignants du Togo (USET), la grève prévue le 28 et 29 novembre est illégale, a indiqué mercredi le ministre de l’Enseignement primaire et secondaire, Florent Manganawé au micro de Victoire FM.

‘Les perturbateurs devront répondre de leurs actes. On ne peut plus accepter que des gens soient dans l’illégalité complète en perturbent les cours », a-t-il déclaré.

Selon le ministre, la grève est le moyen ultime de protestation, mais elle ne peut être déclenchée à tout bout de champ alors que des négociations ont lieu. Les solutions ne peuvent être trouvées, ni psous la menace, ni sous la pression.

Florent Manganawé a déploré les grèves sauvages qui ont perturbé en début de semaine les cours à Sokodé et à Dapaong. Des sanctions disciplinaires seront prises par l’académie, a-t-il précisé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation. 

C'est bien, mais peut mieux faire

Uemoa

Les Etats membres de l’UEMOA doivent renforcer leurs capacités de mobilisation des recettes fiscales.