On ne peut pas en même temps discuter et faire grève

27/11/2013
On ne peut pas en même temps discuter et faire grève

Annoncée par l’Union des syndicats des enseignants du Togo (USET), la grève prévue le 28 et 29 novembre est illégale, a indiqué mercredi le ministre de l’Enseignement primaire et secondaire, Florent Manganawé au micro de Victoire FM.

‘Les perturbateurs devront répondre de leurs actes. On ne peut plus accepter que des gens soient dans l’illégalité complète en perturbent les cours », a-t-il déclaré.

Selon le ministre, la grève est le moyen ultime de protestation, mais elle ne peut être déclenchée à tout bout de champ alors que des négociations ont lieu. Les solutions ne peuvent être trouvées, ni psous la menace, ni sous la pression.

Florent Manganawé a déploré les grèves sauvages qui ont perturbé en début de semaine les cours à Sokodé et à Dapaong. Des sanctions disciplinaires seront prises par l’académie, a-t-il précisé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.