Otages des grévistes

04/12/2013
Otages des grévistes

Le gouvernement ne tolèrera pas que les élèves soient instrumentalisés par les enseignants grévistes. Mise en garde très claire aux syndicats qui poussent les écoliers à manifester pour réclamer le retour de leurs professeurs. Des démonstrations qui n’ont rien de spontanées.

Les meneurs seront identifiés et feront l’objet de poursuite conformément aux lois de la République, a prévenu mercredi le ministère de l’Enseignement. Il n’est pas acceptable que des enseignants jettent les élèves dans la rue. Cela va à l’encontre de toute déontologie, explique-t-on dans l’entourage du ministre.

Les établissements où des troubles se sont déroulés ces derniers jours ont été fermés provisoirement mais les autorités ont pris toutes les dispositions pour que les cours se déroulement normalement.

Depuis le début de l’année scolaire, des grèves à répétition ont lieu à l’appel de plusieurs syndicats qui réclament le paiement de primes et l’augmentation des salaires de 40%.

L’Etat a déjà décaissé plus de 3 milliards de Fcfa pour satisfaire certaines des exigences. Pour le reste, les contraintes budgétaires du Togo ne permettent pas de répondre favorablement aux demandes.

Il est à noter que les grèves se succèdent alors que les négociations continuent avec le gouvernement. Une situation qui, d’un point de vue syndical, n’est pas tolérable. La grève étant l’arme ultime quand tous les canaux de discussion ont été épuisés. Ce qui n’est pas le cas.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Maroc, 16 membre de la Cédéao ?

Cédéao

Le Maroc a officiellement informé vendredi la présidente de la Cédéao de sa volonté d’adhérer à cet ensemble régional ouest-africain.

La FTF noue de nouvelles alliances

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) tente de se reconstruire après des années d’errance et de gestion calamiteuse.

Nouvelle alerte à la méningite

Santé

Depuis le 1er janvier, 201 cas de méningite ont été identifiés au Togo. Le bilan actuel est de 17 morts dans 17 districts sanitaires.

Affrontement d’idées

Culture

La 2e édition du championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 25 février au 18 mars à Lomé.