Place à l’innovation

26/12/2014
Place à l’innovation

Octave Nicoué Broohm

La faculté des lettres et sciences humaines des universités publiques du Togo va être scindée en deux pour donner naissance d’une part, à la faculté des sciences de l’homme et de la société et d’autre part, à la faculté des lettres, langues et arts.

Deux projets de décrets ont été adoptés mercredi dernier en conseil des ministres.

L’effectif pléthorique de l’actuelle faculté pose de sérieux défis d’ordre administratif et pédagogique. Les 15.156 étudiants inscrits pour le compte de l’année 2013-2014 ne peuvent pas être  pris en charge efficacement par une seule administration décanale.  

En créant ainsi deux nouvelles facultés, le gouvernement favorise une gestion maîtrisée et plus rationnelle des tâches de coordination des activités des différents départements ainsi qu’une meilleure gestion pédagogique des parcours.

Vendredi, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Octave Nicoué Broohm, a apporté davantage de précisions.

La faculté des sciences de l’homme et de la société (FSHS) regroupera les départements de sociologie, de philosophie, de géographie, d’histoire et d’anthropologie. Quant à la faculté des lettres, langues et arts (FLLA), elle accueillera les départements des lettres modernes, d’anglais, d’allemand, des études ibériques (espagnol notamment), de l’arabe et des beaux-arts, deux disciplines nouvelles.

En outre, M. Broohm a annoncé l’introduction dans les universités du Togo de l’enseignement des langues africaines.

Le ministre a annoncé le recrutement de nouveaux enseignants et le recours à des professeurs à la retraite pour étoffer les effectifs.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).