Pourquoi les femmes devraient-elles rester analphabètes ?

20/10/2009
Pourquoi les femmes devraient-elles rester analphabètes ?

L'ONG française « Toutes à l'école » va s'investir au Togo en faveur de la scolarisation des jeunes filles. Une délégation de l'association est attendue mardi à Lomé. Dans 70 pays du monde, la plupart des filles sont mises sur le marché du travail dès l'enfance. Une fillette qui n'a pas reçu d'éducation a 80% de risques supplémentaires de subir un mariage forcé, d'être exploitée sexuellement, de subir des violences conjugales, ou d'élever des enfants sous-alimentés oui analphabètes.

Lorsque l'on éduque les femmes, leur pays tout entier se porte mieux : baisse de la malnutrition, de la mortalité infantile, de la propagation du sida, meilleure situation économique. Fort de ce constat, l'ONG veut entreprendre un travail pédagogique au Togo comme elle l'a déjà fait au Cambodge avec la construction d'une école-pilote qui accueille aujourd'hui 307 fillettes âgées de 6 à 10 ans.

« Toutes à l'école » bénéficie du concours de parrains prestigieux comme Claire Chazal (photo), la présentatrice de la chaine de télévision TF1, et la journaliste Tina Kieffer.

Site de l'association

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Affrontement d’idées

Culture

La 2e édition du championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 25 février au 18 mars à Lomé. 

Business angels au chevet des start-up togolaises

Tech & Web

Belle opportunité pour les startups togolaises en quête de financement. Une plateforme leur permet de rechercher des investisseurs.

Premier album pour Valentine Alvares

Culture

Après une multitude de singles, la chanteuse togolaise Valentine Alvares sort son premier album. Elle met le cap à l'international.

Les adieux de Gakpé aux Eperviers

Sport

Serge Gakpé a annoncé jeudi qu'il prenait sa retraite internationale. Le Togolais évolue actuellement au Chievo de Vérone.