Première togolaise à l’ENA

10/03/2010
Première togolaise à l’ENA

Koboyo Manabawaï Alaba, son nom vous dit quelque chose ? Sans doute pas. Elle est pourtant la première togolaise à avoir intégré l’ENA, pas celle de Lomé, mais la prestigieuse Ecole nationale d’administration française. Celle qui forme des étudiants qui deviendront plus tard, ministres, capitaines d’industrie, ambassadeurs ou président de la république.

A 29 ans, Mme Alaba est fonctionnaire au ministère de l’Economie et des Finances au Togo. Elle est titulaire d’un DESS (Diplôme d’Etudes Supérieures Spécialisées) en Droit des Affaires et Fiscalité obtenu à l’Université de Lomé (UL).
A Strasbourg, siège de l’ENA, elle suit actuellement le cycle international d’administration publique.

Avant elle d’autres Togolais ont fréquenté ce temple de la formation et de la rigueur. Citons, notamment, Edem Kodjo,, ancien Premier ministre et ancien secrétaire général de l’Organisation de l’unité africaine (OUA).

"La présence d’une femme togolaise vient une fois de plus témoigner du potentiel dont nous disposons au Togo", explique Koboyo Manabawaï Alaba.

Depuis sa création par le général de Gaulle en 1945, l’ENA a formé 2864 élèves étrangers issus de 118 pays.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.