Première togolaise à l’ENA

10/03/2010
Première togolaise à l’ENA

Koboyo Manabawaï Alaba, son nom vous dit quelque chose ? Sans doute pas. Elle est pourtant la première togolaise à avoir intégré l’ENA, pas celle de Lomé, mais la prestigieuse Ecole nationale d’administration française. Celle qui forme des étudiants qui deviendront plus tard, ministres, capitaines d’industrie, ambassadeurs ou président de la république.

A 29 ans, Mme Alaba est fonctionnaire au ministère de l’Economie et des Finances au Togo. Elle est titulaire d’un DESS (Diplôme d’Etudes Supérieures Spécialisées) en Droit des Affaires et Fiscalité obtenu à l’Université de Lomé (UL).
A Strasbourg, siège de l’ENA, elle suit actuellement le cycle international d’administration publique.

Avant elle d’autres Togolais ont fréquenté ce temple de la formation et de la rigueur. Citons, notamment, Edem Kodjo,, ancien Premier ministre et ancien secrétaire général de l’Organisation de l’unité africaine (OUA).

"La présence d’une femme togolaise vient une fois de plus témoigner du potentiel dont nous disposons au Togo", explique Koboyo Manabawaï Alaba.

Depuis sa création par le général de Gaulle en 1945, l’ENA a formé 2864 élèves étrangers issus de 118 pays.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.