Préoccupations communes

26/06/2017
Préoccupations communes

La direction de l'UL fait le maximum pour proposer un enseignement de qualité

Les cours ont repris lundi à l’université de Lomé (UL), principal établissement public du pays.

Des incidents sur le campus la semaine dernière avaient contraint la direction à suspendre les cours momentanément pour retrouver un climat apaisé ;

Une poignée d’étudiants avaient violemment réclamé une augmentation des bourses, davantage d’enseignants, la construction de nouveaux amphis et la reprogrammation des examens pour certaines matières fondamentales.

Sur tous ces points, le ministère de l’enseignement supérieur a donné un avis favorable.

L’octroi de bourse est basé sur le mérite, l’assiduité et les résultats, mais il est envisagé de constituer une cagnotte afin d’accorder des crédits aux étudiants qui en ont le plus besoin. 

Le ministère de tutelle a lancé un plan quinquennal de recrutement de professeurs pour l’université de Lomé et celle de Kara (Nord du Togo).

Enfin, s’agissant des amphis et plus généralement des infrastructures, une unité de 1.000 places a été inaugurée l’année dernière ainsi que plusieurs laboratoires et le campus est désormais relié en Wi Fi.

Les responsables de l’UL ont indiqué qu’il étaient ouvert au dialogue avec les étudiants pour parvenir à une meilleure qualité de l’enseignement dans un environnement plus propice aux études.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine.