Promouvoir l’excellence

07/05/2011
Promouvoir l’excellence

La dégradation du système éducatif en Afrique, conjuguée à l’exode continu de sa population hautement qualifiée, pose un réel problème.
Le continent doit impulser une nouvelle dynamique en matière de développement des compétences.

La nécessité de mettre les ressources humaines et les générations futures au cœur du processus de transformation de l’Afrique est un impératif, et constitue un véritable défi.
Un défi qu’entend relever le « Programme excellence jeunes » (PEJ) dont la phase pilote sera lancée au Togo dans quelques semaines.
PEJ a la volonté de développer et de consolider l’excellence chez les jeunes africains, afin d’en faire les décideurs de demain.
Le programme sélectionnera 20 jeunes en classe de terminale (avec une moyenne minimum de 12 et un curcus scolaire prometteur), se préparant au Bac. Il est articulé autour d’un séminaire de 2 semaines axé sur le leadership, l’entrepreneurship et la connaissance des enjeux économiques et politiques mondiaux et africains et sur l’orientation vers les meilleures écoles supérieures africaines avec des bourses d’excellence.
A l’origine du projet, le Togolais Didier Akouété du cabinet de recrutement international Afric Search
Accéder au site

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Tech & Web

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.