Que cherchent vraiment les grévistes ?

06/03/2017
Que cherchent vraiment les grévistes ?

Gilbert Bawara

L’enseignement primaire et secondaire est de nouveau secoué par un mouvement de grève de trois jours lancé par plusieurs syndicats. Ceux là même qui avait signé un accord global avec le gouvernement vendredi et qui s’étaient félicités des avancées obtenues et de la réelle volonté de réformer en profondeur le système éducatif.

Les cours ont été perturbés à Lomé et dans d’autres villes. Et comme d’habitude, les élèves du public – certains très jeunes - ont tenté de perturber les cours dans les établissements privés. D’autres ont tenté de bloquer la circulation. Des comportements encouragés par certains professeurs.

‘Après tout ce qui a été fait au sein du groupe de travail sur le secteur éducatif, il y a encore des enseignants qui font grève. J’ai du mal de la peine leurs motivations réelles’, a déclaré Gilbert Bawara, le ministre de la Fonction publique, au micro d’une radio privée.

‘Quelles sont leurs intentions ? Veulent-ils prendre les élèves et leurs parents en otage ? Cherchent-ils la violence ? Vraiment, j’ai du mal à comprendre’, a-t-il ajouté.

Le gouvernement n’est pas prêt à tolérer une telle situation au moment même ou tous les efforts ont été déployés pour parvenir à des résultats qui donnent satisfaction au corps enseignant.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Arnaques à la petite semaine

Faits divers

Pour fidéliser leurs abonnés, les opérateurs de téléphonie mobile (Moov et Togo Cellulaire) multiplient les opérations commerciales et autres jeux-concours. 

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Protéger la culture immatérielle

Culture

Les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, les rituels ou l'artisanat doivent être protégés. C'est la mission de l'Unesco.

Aucune coupure sur le réseau Moov

Tech & Web

Pas de perturbations sur le réseau de l’opérateur de téléphonie mobile Moov, contrairement à ce qu’ont affirmé les médias.