Restaurer l’image de l’Université

04/01/2012
Restaurer l’image de l’Université

Les deux universités du Togo, celle de Lomé et de Kara, sont fermées depuis le 8 décembre après des manifestations violentes organisées par des étudiants pour protester contre le nouveau régime des bourses.

Une situation complexe qui mérite réflexion et dialogue entre professeurs, étudiants.

Mercredi,  le président de l'Université de Lomé, le professeur Kofi Ahadzi-Nonou, a ouvert une journée de discussion sur les « franchises universitaires » ; un terme qui désigne les avantages dont bénéficient les universités et qui garantissent leur autonomie.

Participent à cette rencontre, l'administration universitaire, les doyens des facultés, les professeurs et les délégués et membres des mouvements étudiants. 

"Nous souhaitons faire un état des lieux sans complaisance des problèmes universitaires, discuter en intellectuel pour trouver des solutions idoines et durables qui permettront de restaurer l'image de notre campus universitaire", a déclaré M. Ahadzi-Nonou.

Il a rappelé que les revendications étaient un droit reconnu par tous, mais à la condition de les exprimer dans l'ordre et dans la discipline, sans lesquels aucune activité académique ne peut se tenir.

"Nous ne tolérerons plus les violences verbales, les insultes, les intrusions dans les amphithéâtres pour sortir de forces des étudiants désireux de suivre les cours. Nous devons mettre fin à ces comportements anarchiques qui ruinent le prestige de l'université", a encore indiqué le président de l’UL. 

Les participants vont faire des recommandations pour permettre une reprise rapide des cours.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !