Retour au calme à Kara

09/12/2011
Retour au calme à Kara

L’université de Kara (Nord du Togo) avait retrouvé son calme vendredi après les violences de la veille. L’établissement public a été fermé temporairement le temps que les choses s’apaisent.

Des groupes d’étudiants se sont livrés jeudi pendant plusieurs heures à des actes de vandalisme s’en prenant à des habitations, des commerces et des voitures.

La police patrouillait ce matin en ville et aux abords du campus.

Le mécontentement est né de la volonté des autorités de baser l’octroi des bourses sur le critère du mérite. Autrement dit, seront aidés ceux qui travaillent et assistent régulièrement aux cours ; ce n’est pas le cas de tous les étudiants.

Cette éruption de violence est d’autant plus étonnante que la réforme des bourses universitaires a donné lieu à des négociations avec les syndicats d’étudiants eux-mêmes qui ont signé l’accord.

Comment le font remarquer certains officiels, il n’est de toute façon pas possible d’accorder des bourses à la totalité des 60.000 jeunes inscrits dans les deux universités du Togo. Le pays ne dispose pas de ressources budgétaires suffisantes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).