Revendications en partie satisfaites

31/01/2017
Revendications en partie satisfaites

Les élèves sont pénalisés

La Coordination des syndicats de l’éducation du Togo (CSET) a lancé mardi une nouvelle grève de 4 jours.

Elle dit ne pas se retrouver dans les discussions en cours avec les pouvoirs publics.

Le gouvernement a pourtant ouvert ses portes en grand au dialogue et à la concertation.

Les syndicats de l’enseignement public réclament un certain nombre d’améliorations concernant leur statut (primes, couverture sociale, etc…). Ils continuent d’exiger l’intégration dans la fonction publique des professeurs auxiliaires.

Or, sur ce point précis, 13.000 enseignants viennent d’obtenir ce statut.

S’agissant de la couverture santé, les échanges se poursuivent avec la CNSS (Caisse nationale de sécurité sociale).

Dans ce contexte, on comprend mal l’utilité d’une telle grève qui pénalise les élèves.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca fait mal !

Sport

Ecrasée par le Sénégal (6-0), jeudi, l’équipe féminine des Eperviers a vécu encore pire samedi.

Deux matchs avancés samedi

Sport

En match avancé samedi à Lomé As Togo-Port a battu Maranatha par 1 but contre 0. De son côté, Sémassi s’est imposée face à Asko (2-1).

Inauguration d'une usine pharmaceutique

Santé

Faure Gnassingbé a inauguré vendredi une usine pharmaceutique à Avéta (25km de Lomé). 

Dégringolade

Sport

Un classement qui ne va pas faire plaisir aux dirigeants de la Fédération togolaise de football.