Revendications en partie satisfaites

31/01/2017
Revendications en partie satisfaites

Les élèves sont pénalisés

La Coordination des syndicats de l’éducation du Togo (CSET) a lancé mardi une nouvelle grève de 4 jours.

Elle dit ne pas se retrouver dans les discussions en cours avec les pouvoirs publics.

Le gouvernement a pourtant ouvert ses portes en grand au dialogue et à la concertation.

Les syndicats de l’enseignement public réclament un certain nombre d’améliorations concernant leur statut (primes, couverture sociale, etc…). Ils continuent d’exiger l’intégration dans la fonction publique des professeurs auxiliaires.

Or, sur ce point précis, 13.000 enseignants viennent d’obtenir ce statut.

S’agissant de la couverture santé, les échanges se poursuivent avec la CNSS (Caisse nationale de sécurité sociale).

Dans ce contexte, on comprend mal l’utilité d’une telle grève qui pénalise les élèves.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.