Revendications en partie satisfaites

31/01/2017
Revendications en partie satisfaites

Les élèves sont pénalisés

La Coordination des syndicats de l’éducation du Togo (CSET) a lancé mardi une nouvelle grève de 4 jours.

Elle dit ne pas se retrouver dans les discussions en cours avec les pouvoirs publics.

Le gouvernement a pourtant ouvert ses portes en grand au dialogue et à la concertation.

Les syndicats de l’enseignement public réclament un certain nombre d’améliorations concernant leur statut (primes, couverture sociale, etc…). Ils continuent d’exiger l’intégration dans la fonction publique des professeurs auxiliaires.

Or, sur ce point précis, 13.000 enseignants viennent d’obtenir ce statut.

S’agissant de la couverture santé, les échanges se poursuivent avec la CNSS (Caisse nationale de sécurité sociale).

Dans ce contexte, on comprend mal l’utilité d’une telle grève qui pénalise les élèves.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.

Un refuge efficace contre les moustiques

Santé

Le ministère de la Santé va fournir à la population près d’un million de moustiquaires imprégnées de longue durée d’action (MILDA).

Lutter efficacement contre le cancer

Santé

Le Togo ambitionne de se doter d’un institut de cancérologie. Pour y parvenir, il a besoin d’argent et de compétences.