Revendications en partie satisfaites

31/01/2017
Revendications en partie satisfaites

Les élèves sont pénalisés

La Coordination des syndicats de l’éducation du Togo (CSET) a lancé mardi une nouvelle grève de 4 jours.

Elle dit ne pas se retrouver dans les discussions en cours avec les pouvoirs publics.

Le gouvernement a pourtant ouvert ses portes en grand au dialogue et à la concertation.

Les syndicats de l’enseignement public réclament un certain nombre d’améliorations concernant leur statut (primes, couverture sociale, etc…). Ils continuent d’exiger l’intégration dans la fonction publique des professeurs auxiliaires.

Or, sur ce point précis, 13.000 enseignants viennent d’obtenir ce statut.

S’agissant de la couverture santé, les échanges se poursuivent avec la CNSS (Caisse nationale de sécurité sociale).

Dans ce contexte, on comprend mal l’utilité d’une telle grève qui pénalise les élèves.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Réunion du Conseil de médiation et de sécurité à Abuja

Cédéao

Léné Dimban, l’ambassadeur du Togo auprès de la Cedeao a présidé mercredi à Abuja (Nigeria) la 28e réunion du Conseil de médiation et de sécurité.

Arnaques à la petite semaine

Faits divers

Pour fidéliser leurs abonnés, les opérateurs de téléphonie mobile (Moov et Togo Cellulaire) multiplient les opérations commerciales et autres jeux-concours. 

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Protéger la culture immatérielle

Culture

Les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, les rituels ou l'artisanat doivent être protégés. C'est la mission de l'Unesco.