Sambiani Sankardja Laré a pris ses fonctions

26/03/2009
Sambiani Sankardja Laré a pris ses fonctions

Le nouveau ministre des Enseignements primaires, Secondaires et de l'Alphabétisation, Sambiani Sankardja Laré, a pris ses fonctions jeudi. Une cérémonie de passation de services s'est déroulée dans la matinée au ministère. « Je voudrais exprimer toute ma gratitude et ma reconnaissance au président de la république qui a fait de moi un ministre depuis 2005. Mon travail à ses côtés m'a apporté richesse intellectuelle, savoir faire et une meilleure approche des problèmes de la société au Togo. Je suis pleinement satisfait » a déclaré le ministre sortant, Yves Madaw Nagou.

Il a salué le parcours de son successeur, bien armé pour gérer le secteur de l'éducation. « Votre expérience d'enseignement, d'inspecteur et de haut fonctionnaire de l'Unesco me rassure sur vos capacités à mener à bien la mission que le chef de l'Etat vient de vous confier », a-t-il indiqué.Sambiani Sankardja Laré a invité les collaborateurs du ministère à l'aider à relever le défi de l'éducation.

« Je connais la compétence et l'efficacité de chacun d'entre vous, et je compte sur vous pour poursuivre le chemin tracé par mon prédécesseur » a souligné M. Laré qui a remercié le président Faure Gnassingbé pour cette nomination.

Yves Madaw Nagou avait quitté le gouvernement mardi dernier.

En photo : Yves Madaw Nagou (à gauche) et Sambiani Sankardja Laré

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.