Savoir et mobilité

22/11/2017
Savoir et mobilité

Droit à l'éducation

Le Togo pourra ratifier la Convention régionale révisée de l’Unesco sur la reconnaissance des études et des certificats, diplômes, grades et autres titres de l’enseignement supérieur dans les États d’Afrique.

Les députés ont adopté mercredi le projet.

Le texte vise à promouvoir l’intégration continentale à travers la coopération entre les établissements d’enseignement supérieur. L’objectif est également de faciliter les échanges et la mobilité des étudiants.

La ratification permettra en outre au Togo de recevoir des aides de l’Unesco tant sur le plan technique que financier.

La convention reconnaît plus généralement le droit à l’éducation comme faisant partie des droits fondamentaux de l’homme, d’où la nécessité de faciliter l’accès à l’enseignement supérieur au plus grand nombre de personnes, sans considération de leur statut social, genre, origine et nationalité. 

Elle prévoit des dispositifs très étoffés comme l’enseignement supérieur transfrontalier, l’apprentissage à distance, l’assurance qualité 

Pour le ministre de l'Enseignement supérieur, Octave Nicoué Broohm, la ratification va contribuer à l’amélioration de la qualité des études dans le public et le privé

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine.