Scolarisation : initiative du gouvernement et de l’Unesco

14/12/2013
Scolarisation : initiative du gouvernement et de l’Unesco

Le ministère de l’Action sociale, de la Promotion de la femme et de l’Alphabétisation, en partenariat avec le ministère des Enseignements primaire et secondaire et avec l’appui de l’UNESCO vient d’apporter un soutien en bourses d’étude et en fournitures scolaires aux jeunes filles issues de familles démunies.

D’ici mars 2014, elles seront 1016 à en bénéficier, dont 70 étudiantes.

Dédé Ahoéfa Ekoé (photo), la ministre de la Promotion de la femme, a présidé vendredi deux cérémonies à Baguida et à Bè en faveur des 380 premières filles du primaire et du secondaire sélectionnées.

Au delà des cantons de Bè et de Baguida, le projet cible d’autres communautés à  faible taux de scolarisation dans  les préfectures de  Dankpen, de la Kéran, et de Vo.  

Lors de son intervention, Mme Ekoué a rappelé que bien que les femmes représentent plus de 51% de la population togolaise, elle sont sous représentées dans nombre de secteurs clés. A l’origine de ces disparités, la sous scolarisation des filles.

L’indice de parité fille/garçon est de 0,9 dans l’enseignement primaire,  de 0,6 dans le premier cycle du secondaire et de 0,4 dans le second cycle du secondaire. En considérant les universités de Lomé et de Kara, les statistiques indiquent qu’au niveau du supérieur, il y a trois fois plus d’étudiants pour 100.000 habitants chez les hommes que chez les femmes

Pour la ministre, cette situation est en grande partie due à certaines considérations socioculturelles fondées sur la division sexiste du travail qui amènent des parents, face aux difficultés financières, à opérer des choix aux dépens des filles lorsqu’il s’agit de scolariser leurs enfants. Et, au nom de ces considérations, certaines familles pensent, à tort, que la place de la femme est au foyer et de ce fait, que la place d’une fille n’est pas à l’école.

Pour toutes ces raisons, le ministère de l’Action sociale et de la Promotion de la femme a décidé d’apporter un soutien concret en faveur des écolières et des lycéennes dont les parents éprouvent des difficultés à faire face aux frais de scolarité.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.

Talents maison

Culture

Le groupe Toofan et l’artiste Almok sont nominés pour l'Afrimma, une compétition qui récompense les meilleurs artistes d’Afrique.