Solidarité et patriotisme

04/10/2010
Solidarité et patriotisme

Si depuis 2008, le préscolaire et le primaire sont gratuits, de nombreuses familles togolaises ont des difficultés à joindre les deux bouts.
C’est là qu’intervient l’ONG « Nouvelle Force de la Jeunesse » (NFJ) qui, depuis 2005, se mobilise en faveur des plus nécessiteux, et des orphelins.

A sa tête, Julie Béguédou (photo) dont l’ambition est de parvenir à l’école gratuite pour tous.

Mais son action va au-delà en aidant des centaines de femmes à être auto-suffisantes.

Republicoftogo.com : Quels types d’actions menez vous sur le terrain ?

Julie Béguédou : Notre objectif est principalement de venir en aide aux personnes démunies, aux veuves et aux orphelins.

Pour les identifier, nous avons implanté des antennes dans les cinq régions du Togo.

Cette rentrée 2010, nous assistons directement 3000 élèves. 
Nous offrons aux plus petits des fournitures scolaires, des vêtements et des cartables pour qu’ils puissent aller à l’école comme tous les autres enfants. Pour ceux qui sont déjà dans le secondaire, nous prenons en charge les frais de scolarité.

Vous savez, c’est primordial que tous les enfants de ce pays puissent avoir accès à l’éducation, car c’est l’école qui prépare l’homme de demain.

Notre ONG vient également en aide aux veuves en leur octroyant des capitaux qui doivent leur permettre de lancer des activités génératrices de revenus. 
Notre expérience sur le terrain nous a permis de constater que les femmes ont une envie réelle d’entreprendre. Le frein, c’est évidemment l’absence de moyens. Nous leurdonnons un petit coup de pouce pour monter un commerce.

Republicoftogo.com : Des actions comme celles que vous menez nécessitent des moyens significatifs. Comment faites-vous ?

Julie Béguédou : Nous fonctionnons sur fonds propres grâce aux revenus générés par ma société.

Celle-ci, présente dans plusieurs pays de la région, est spécialisée dans le négoce de riz et de soja ; elle possède également une plantation de teck.

Il est normal qu’à mon tour j’aide ceux qui en ont le plus besoin.

C’est de la solidarité et une forme de patriotisme.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

En pointe dans l'urgence

Santé

Le Togo dispose depuis quelques semaines à l'hôpital d'Atakpamé d'une unité de traumatologie de pointe. Un film vient d'être réalisé sur ce projet mené avec Israël.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation.