Solitoki vise l'excellence

05/08/2013
Solitoki vise l'excellence

Les derniers mois de l’année scolaire ont été ponctués par des grèves organisées par certains syndicats. Un mouvement social qui risquait de compromettre l’organisation des examens comme le Bac et le BEPC. Fort heureusement, tout s’est bien passé. Le bilan de l’année scolaire 2012-2013 est globalement positif, estime Solitoki Esso (photo, le ministre des Enseignements primaire, secondaire et de l'Alphabétisation, meme si les résultats du BAC restent encore décevants. Les Assisses de l’éducation, annoncées par le chef de l’Etat, seront une occasion de tout remettre à plat pour avec un seul objectif, proposer aux élèves un enseignement de très haute qualité.

Republicoftogo.com : Quel bilan dressez-vous de cette année académique ?

Solitoki Esso : Le bilan est positif, en dépit des grèves qui ont perturbé les cours vers la fin de l’année. Mais le réaménagement décidé a permis de terminer les programmes avant les examens qui se sont bien déroulés. Les taux de réussite parlent d’eux-mêmes : 81% pour le CEPD, 58% pour le BAC 1, 48,26% pour le BAC 2 et 60% pour le BEPC.

Les résultats pourraient encore être meilleurs et nous y travaillons avec le corps enseignant.

Republicoftogo.com : Les Assisses de l’éducation, prévues prochainement, seront-elles l’occasion de viser l’excellence ?

Solitoki Esso : C’est justement l’un des objectifs. Les enseignants doivent être associés à la réflexion globale. La grande question est comment améliorer la qualité de l’éducation au Togo. Côté gouvernement, les choses bougent. Nous construisons de nouvelles écoles et modernisons les structures existantes en créant des dizaines de nouvelles salles de classe.

Par ailleurs, la distribution gratuite de manuels scolaires s’est fortement développée.

 Enfin, le ministère entend renforcer la formation des enseignants dans le primaire et le secondaire.

Tout cela devrait concourir à un système éducatif de meilleure qualité au Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.

Démarche transparente

Sport

Pour connaître en direct la somme récoltée en faveur des Eperviers, le comité de mobilisation vient de lancer un site.