Surenchère d’une poignée d’étudiants

16/06/2011
Surenchère d’une poignée d’étudiants

Malgré l'interpellation mercredi du leader du Mouvement pour l'épanouissement de l'étudiant togolais (MEET) et de quatre de ses militants, ce petit syndicat étudiant entend poursuivre la contestation sur le campus
"Nous allons nous rassembler jeudi pour décider des actions à mener afin d’obtenir la libération de notre président; nous sortirons tous dans les rues. Soit ils nous tuent tous et ils auront un campus calme, soit ils nous enferment tous et ils vont gonfler les prisons du Togo", a déclaré le secrétaire général du MEET.
Le gouvernement, l’Université de Lomé et les principaux syndicats étudiants ont signé la semaine dernière un accord qui prévoit l’octroi de bourses et le réaménagement du système LMD (licence, master doctorat) qui constituaient les deux principales revendications. Cet accord a permis une réouverture de l’université. Mais certains petits syndicats exploitent le contexte à des fins politiques, appuyés discrètement par certains partis d’opposition.
La formation LMD est en vigueur au Togo et dans la plupart des universités d’Afrique francophone.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.