Surmonter les handicaps

06/05/2014
Surmonter les handicaps

Dans un plaidoyer en faveur de l’éducation inclusive, la Coalition nationale pour l’éducation pour tous observe qu’en dépit des avancées réalisées en termes d’accès à l’éducation, le Togo ne pourra pas atteindre la scolarisation primaire universelle avant 2022. En effet, 7% d’enfants n’ont toujours pas accès à l’école et près de 23% de ceux qui y ont accès abandonnent avant la fin du cycle primaire. Elle recommande la prise en compte des groupes exclus du système éducatif, parmi lesquels les enfants handicapés.

Mais la Coalition reconnaît aux pouvoirs publics la mise en œuvre de mesures positives comme la ratification de la Convention de l’ONU relative aux droits des personnes handicapées et l’accueil des élèves handicapés dans le primaire et le secondaire même si les bâtiments ne sont pas encore adaptés.

Pour améliorer les choses, il est suggéré d’offrir aux enseignants des formations spécifiques, de valider les manuels sur la surdité et la langue des signes et sur la déficience visuelle et le braille et de proposer ces thématiques comme cours à en option dans les Ecoles nationales d’instituteurs.

La Coalition préconise également que les examens soient adaptés aux jeunes handicapés et demande enfin le développement du système de formation itinérante.

A Dapaong et à  Kara, il existe déjà. Des enseignants assistent les professeurs dans la gestion de l’accueil des enfants handicapés dans les écoles primaires. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !