Tout n’est pas une affaire de droits de l’homme

29/03/2012
Tout n’est pas une affaire de droits de l’homme

Des organisations de défense des droits de l’homme, rassemblées au sein de la coalition ODDH ont demandé jeudi la libération des leaders étudiants interpellés la veille sur le campus de l’université de Kara (UK).

Le porte-parole des ODDH, Zeus Ajavon, exige la libération « sans condition et sans délai de tous les étudiants interpellés, la prise en charge par les autorités universitaires des soins médicaux et hospitaliers des étudiants blessés, le retrait immédiat et sans condition des forces de l’ordre et de sécurité de l’Université de Kara et le relèvement du Commandant Ouadja, chef du groupement de la gendarmerie de Kara».

Jeudi, les forces de sécurité avaient procédé à l’interpellation de plusieurs meneurs, dont Agnité Massama, surnommé « Guillaume Soro », Bitsioude Birénam appelé « général Bits » et Siguiba Mohamed.

L’université de Kara, au nord du Togo, a connu des troubles ces dernières semaines en raison du retard enregistré dans le paiement des allocations de secours et de bourses. Un délai lié à de simples problèmes administratifs.

Selon les responsables de l’UK tout devrait être versé d’ici quelques jours. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Maroc, 16 membre de la Cédéao ?

Cédéao

Le Maroc a officiellement informé vendredi la présidente de la Cédéao de sa volonté d’adhérer à cet ensemble régional ouest-africain.

La FTF noue de nouvelles alliances

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) tente de se reconstruire après des années d’errance et de gestion calamiteuse.

Nouvelle alerte à la méningite

Santé

Depuis le 1er janvier, 201 cas de méningite ont été identifiés au Togo. Le bilan actuel est de 17 morts dans 17 districts sanitaires.

Affrontement d’idées

Culture

La 2e édition du championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 25 février au 18 mars à Lomé.