Très proche d’un accord avec les étudiants

13/01/2012
Très proche d’un accord avec les étudiants

Jour férié ou pas, quand il faut négocier, les ministres sont sur le pont.

Entourés des représentants des universités et des organisations d’étudiants, ils sont parvenus à un accord global sur les principales revendications formulées par les étudiants. A la satisfaction générale, semble-t-il.

Le gouvernement a décidé d’accorder 4 tranches d’aide de 30.000 Fcfa, contre 20.000 précédemment, soit 120.000 F.

Toute une série d’autres mesures ont été adoptées, dont l’accès gratuit au réseau Wifi sur le campus. Mais ce n'est pas tout.

La climatisation des amphithéâtres est en cours, les bus de transport sont commandés et seront livrés en février. En outre, des études sont menées pour la construction de nouvelles résidences universitaires.

Au plan académique, il n’y aura pas d’équivalence entre la maîtrise classique et la licence LMD, mais un arrêté pourra être pris pour classer en A2 les étudiants concernés suite au concours de recrutement.  

Un prime de soutenance a été acceptée ; 15.000 Fcfa pour la licence, 25.000 pour un Master et 45.000 pour un Doctorat.

L’ensemble des représentants des mouvements universitaires s’est félicité de ces mesures, y compris Adou Sebou, le plus en pointe dans la contestation. Le président du MEET a salué l’accord qui porte à 120.000 Fcfa les tranches d’aide.

Les discussions se poursuivent afin de parvenir à un accord formel en fin de journée.

Pas moins de six ministres participent aux discussions : Pascal Bodjona (Administration territoriale), François Galley, (Enseignement supérieur), Solitoki Esso (Fonction publique), Octave Broohm (Travail), Arthène Séléaodji Ahoomey-Zunu ( Commerce) et Gnama Latta (Sécurité).

La crise universitaire a débuté en fin d’année dernière au Togo ; elle a entraîné la fermeture des deux universités du pays (Lomé et Kara).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.