Un préavis en prime

15/10/2013
Un préavis en prime

A la veille de la rentrée scolaire, certains syndicats enseignants maintiennent leur préavis de grève de 3 jours. Pour Atsou Atcha (photo), leur porte-parole, cette démarche vise à obtenir du gouvernement un accord formel concernant le paiement des primes.

‘Sans la signature d’un accord, la grève sera maintenue. Nous ne disons pas que toutes les primes doivent être payées immédiatement ; ce que nous souhaitons, c’est obtenir un engagement de principe afin d’obtenir satisfaction en 2014’, a précisé Atsou Atcha.

Le ministre de l’Enseignement, Florent Manganawé, entend poursuivre les discussions avec les représentants syndicaux afin de permettre, non seulement, le déroulement normal de la rentrée scolaire, mais également de donner aux professeurs les moyens de travailler dans des conditions optimales.

M. Manganawé a récemment indiqué que le versement des primes coûterait à l’Etat plus de 3 milliards de Fcfa. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine.