Changements climatiques : engagement de l'Europe

13/09/2016
Changements climatiques : engagement de l'Europe

Le Togo ratifiera bientôt l'accord sur l'environnement

Une conférence de presse conjointe s’est déroulée mardi au siège de la Délégation européenne à Lomé entre l’UE, la France et l’Allemagne à l’occasion du déroulement de la Semaine européenne du climat (13-17 septembre).

En 2015, la communauté internationale s’est mise d’accord sur un programme articulé autour de 17 objectifs et sur une stratégie pour lutter contre le changement climatique à travers un accord universel, juridiquement contraignant et ambitieux lors de la Conférence des Nations unies sur le climat, la COP21. 

Neuf mois après la COP21 et alors que l’année 2015 s’est avéré l’année la plus chaude jamais enregistrée sur Terre, l’impulsion autour de la question du changement climatique ne doit pas faiblir, ont rappelé les intervenants qui ont salué le rôle joué par la délégation togolaise lors des négociations de la COP21.

Le Togo  est victime des changements climatiques. Il est en proie à de fortes précipations et à l’érosion de ses côtes. La hausse moyenne des températures a été de 1° en 50 ans.

L’UE, la France et l’Allemagne ont réitéré leur engagement à soutenir le pays dans son combat contre les aléas du climat et souhaité une ratification rapide de l'accord par Lomé.

L’Europe démarrera prochainement un programme spécifique pour appuyer la mise en œuvre d’une réponse nationale aux problèmes posés par le changement climatique. Plus particulièrement, ce programme contribuera à la réduction de la vulnérabilité climatique du Togo par des mesures de préservation de la ressource forestière, des sols et de l’efficacité énergétique. 

L’Allemagne, de son côté, est engagée dans le domaine de la protection environnementale et le changement climatique. Plusieurs projets sont mis en œuvre comme le Programme ProREDD qui met l’accent sur la réhabilitation et la protection des forêts au niveau de l’amélioration des conditions techniques et institutionnelles. 

Fin de 2016 l’Allemagne présentera à travers la GIZ et le ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières  les premiers résultats de l’inventaire forestier au Togo. Le programme ProMono quant à lui mettra en exergue la protection et l’utilisation durable des ressources naturelles de la région en mettant le focus sur la biodiversité. 

L’Allemagne investit également dans la promotion des énergies renouvelables et l’utilisation durable du bois-énergie, l’appui pour la société civile dans le cadre de développement durable et dans la gestion des déchets. 

En outre, Berlin accompagne le Togo dans le processus du plan national d’adaptation au changement climatique (PNA).

La France, présidente en exercice de la COP21, reste mobilisée.

‘L’accord de Paris représente trois avancées majeurs, c’est un accord ambitieux, universel et un traité juridiquement contraignant. Ambitieux, parce que les objectifs de  l’accord sont même allés au-delà, Universel  parce que tous les Etats petit ou grands, développés ou pauvre, industrialisés ou non, ont vocation à signer le texte. C’est nouveau. Juridiquement contraignant parce que lorsqu’on le signe, il faut  le respecter’, a déclaré Marc Fonbaustier, l'ambassadeur de France.

L’ambassade a apporté son soutien à une quarantaine d’actions de sensibilisation à destination des institutions, des étudiants de Lomé et Kara, des radios locales, des journalistes, des bloggeurs, des jeunes, des villages, des lycées, des écoliers, des universitaires et des citoyens. 

Des actions de terrain et de recherche sont également appuyées à travers l’Agence française de développement (AFD) et le Service de coopération et d’action culturelle (SCAC).

A l’occasion de la Semaine européenne du climat, différentes manifestation sont organisées à Lomé avec projections de films, pièces de théâtre et réunions d’information à destination des jeunes, notamment.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !