Changements climatiques : l’Afrique ploie sous les difficultés

03/12/2012
Changements climatiques : l’Afrique ploie sous les difficultés

Les  travaux de la 18e conférence des Nations Unies sur le climat, se sont poursuivent à Doha (Qatar) avec la partie dite de haut niveau. Une réunion s’est a débuté dimanche, organisée par la Conférence des ministres africains de l’Environnement (CMAE). 

Elle se déroule en prélude aux négociations entre les chefs d’Etat, et de gouvernement qui auront lieu du 4 au 7 décembre.

Elle a pour objectif de permettre aux ministres africains de se prononcer sur les résultats obtenus par les négociateurs africains afin de dégager une position commune concernant la déclaration d’Arusha qui détaille les préoccupations de l’Afrique en matière de protection de l’environnement.

Au cours des débats, Dédé Ahoéfa Ekoué, la ministre de l’Environnement du Togo, a pris la parole pour relever que l’Afrique ploie déjà sous le poids des conséquences des changements climatiques avec, entre autres, la sécheresse et les inondations qui deviennent récurrentes. Elle a indiqué que les inondations, qui frappent annuellement au Togo depuis 2007 et leurs conséquences, ainsi que l’érosion côtière constituent un poids pour l’économie nationale.

Mme Ekoué a émis le vœu que les pays africains puissent consacrer davantage de ressources à la résolution des questions liées aux changements climatiques.

La ministre est à la tête d’une importante délégation comprenant des experts, des députés et des représentants du secteur privé, de la société civile et d’ONG.

En photo : des véhicules 100% électriques exposés pendant le sommet de Doha

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Approche intégrée de la santé

Santé

Chaque année, des millions de parents consultent pour leurs enfants des pharmaciens, des médecins, des tradipraticiens et les emmènent dans les hôpitaux et les centres de santé. 

Soutien de la Croix Rouge suisse

Coopération

La Croix Rouge suisse a fait un don de 55 millions de Fcfa à son équivalent togolais afin de mener des campagnes de sensibilisation sur le virus Ebola.

Vigilance et prévention

Santé

Une réunion a regroupé mercredi autour du Premier ministre les membres de la commission nationale de lutte contre Ebola, la représentante de l’OMS au Togo et une délégation du Commandement des États-Unis pour l'Afrique.

Monter en puissance sur la répression

Coopération

Francopol, le réseau institutionnel de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) organise à Lomé une rencontre sur la lutte contre la violence faite aux femmes.