Clair comme de l'eau de roche

04/05/2017
Clair comme de l'eau de roche

Nicolas Berlanga-Martinez

L’Union européenne a annoncé jeudi le financement de la seconde phase  du projet de réduction des risques environnementaux et sanitaires liés à l’activité des vendeurs d’eau de forage de la ville de Lomé. Le montant est significatif : 328 millions de Fcfa.

L’objectif est de contribuer au renforcement des capacités des opérateurs informels pour un service de qualité pour la fourniture d’une eau potable, l’assainissement et la protection de la nappe phréatique.

Près de 14.000 forages privés ont été recensés dans la capitale et la banlieue. La plupart ne respectent pas les normes d’hygiène.

'Les analyses physico-chimiques indiquent que 36% de des forages subissent une contamination d’origine fécale et qu’au-delà de la sensibilisation et le traitement de ces eaux, il y a lieu de s’attaquer au mal par la racine’, a expliqué Nicolas Berlanga-Martinez, l’ambassadeur européen au Togo.

Le programme sera exécuté par l’Agence Eau et Assainissement pour l’Afrique, bureau Togo (EAA-Togo) sur une durée de 4 ans en partenariat avec les experts du ministère de l’Hydraulique.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fantassins et excellents footballeurs

Sport

La 33e édition du championnat militaire et paramilitaire de football s’est achevée dimanche à Lomé sur la victoire du 4e régiment d’infanterie.

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.