Clair comme de l'eau de roche

04/05/2017
Clair comme de l'eau de roche

Nicolas Berlanga-Martinez

L’Union européenne a annoncé jeudi le financement de la seconde phase  du projet de réduction des risques environnementaux et sanitaires liés à l’activité des vendeurs d’eau de forage de la ville de Lomé. Le montant est significatif : 328 millions de Fcfa.

L’objectif est de contribuer au renforcement des capacités des opérateurs informels pour un service de qualité pour la fourniture d’une eau potable, l’assainissement et la protection de la nappe phréatique.

Près de 14.000 forages privés ont été recensés dans la capitale et la banlieue. La plupart ne respectent pas les normes d’hygiène.

'Les analyses physico-chimiques indiquent que 36% de des forages subissent une contamination d’origine fécale et qu’au-delà de la sensibilisation et le traitement de ces eaux, il y a lieu de s’attaquer au mal par la racine’, a expliqué Nicolas Berlanga-Martinez, l’ambassadeur européen au Togo.

Le programme sera exécuté par l’Agence Eau et Assainissement pour l’Afrique, bureau Togo (EAA-Togo) sur une durée de 4 ans en partenariat avec les experts du ministère de l’Hydraulique.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Grave accident à Lomé

Faits divers

Un accident spectaculaire a fait 3 morts jeudi à Lomé. Un camion a fauché plusieurs passants.

Du bon usage du SIG

Développement

Faute de collaboration entre les différents acteurs, le système d’information géographique (SIG) du Togo n'est pas performant.

ACP-UE : vers des partenariats régionaux

Coopération

Les pays ACP et l’Union européenne devraient débuter dans le courant du mois de septembre les négociations en vue de parvenir à un nouvel accord d’ici 2020.

Ethnique et chic

Culture

Le 10 août prochain, le designer Latif Kérim Dikéni présentera sa nouvelle collection hommes au cours d’une soirée organisée dans un grand hôtel de Lomé.