Diversité biologique et changements climatiques

20/05/2016
Diversité biologique et changements climatiques

Lutter contre la déperdition de la biodiversité

Trois milliards de Fca ont été accordés au Togo dans le cadre du 6e Fonds de l’ONU pour l’environnement mondial (FEM6, 2014-2018).

Le FEM est un organisme dédié à la coopération internationale ayant pour vocation de financer des initiatives engagées dans la lutte contre les principales menaces qui pèsent actuellement sur l’environnement de la planète : la déperdition de la biodiversité, le changement climatique, la dégradation des eaux internationales, l’appauvrissement de la couche d’ozone, la dégradation des sols et les polluants organiques persistants (POP).

Le Fond travaille en partenariat avec le secteur privé, les ONG ainsi que les organisations internationales pour traiter des enjeux environnementaux au niveau mondial, tout en soutenant les initiatives de développement durable au niveau national. 

‘La stratégie-pays a retenu plusieurs sites, Bombouaka, le bassin versant de la rivière Kara et le complexe fluvio-lagunaire du Sud-Togo. 70% des financements jusqu’en 2018 vont aux projets communautaires qui sont localisés dans ces zones’, explique Koffi Eli Atri, le coordonnateur du programme.

Le FEM6 concerne spécifiquement trois domaines : la diversité biologique, les changements climatiques et la dégradation des terres.

Le FEM5 avait donné d’excellents résultats. Il avait permis au Togo de mettre en œuvre le Projet de gestion intégré des catastrophes et des terres (PGICT) et d’adapter la production agricole aux changements climatiques.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).