Eradication propre et sans bavures

21/11/2012
Eradication propre et sans bavures

Un herbicide biologique contre la jacinthe d'eau, le SAJEEC, aurait prouvé son efficacité, selon des tests réalisés au Togo par l'Institut togolais de recherche agronomique (ITRA) et révélés par la ministre de l’Environnement, Dédé Ahoéfa Ekoué.

« Les premiers tests sont concluants, reste à affiner les questions de dosage. Il sera ensuite possible de breveter le SAJEEC pour permette une production à grande échelle », a-t-elle précisé. 

La jacinthe d'eau pousse dans les marais et constitue un vrai problème d’environnement. Originaire du bassin amazonien au Brésil, elle a été introduite au Togo du temps de la colonisation allemande. Elle infeste aujourd’hui principalement les lagunes et certains cours d’eau.

La méthode d’éradication utilisée est manuelle. Elle a montré ses limites. C’est dans le souci de trouver des méthodes de lutte plus efficaces qu’Amévor Kankoé a mis au point cet herbicide qui est extrait de la fleur même de la jacinthe d’eau dans un solvant de sérum glucosé. 

Les recherches ont été financées par le Fonds d’aide à la promotion de l’invention et de l’innovation de l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI/FAPI) et par l’ONUDI.

Le projet est piloté par les ministères de l’Agriculture et de l’Industrie. 

Les premiers résultats des expérimentations livrent les données suivantes :

- Le produit a été plus efficace dans l’eau de lagune que dans l’eau de rivière ;

- La destruction des plants a été plus rapide dans les bassins d’eau de lagune au laboratoire (un mois) que dans l’eau de lagune en vraie grandeur (deux mois) ;

- La dose de référence utilisée a été celle de 1,25 l/m2 ; 

- Les poissons issus de la lagune n’ont pas été affectés par le produit testé au laboratoire. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !