Eradication propre et sans bavures

21/11/2012
Eradication propre et sans bavures

Un herbicide biologique contre la jacinthe d'eau, le SAJEEC, aurait prouvé son efficacité, selon des tests réalisés au Togo par l'Institut togolais de recherche agronomique (ITRA) et révélés par la ministre de l’Environnement, Dédé Ahoéfa Ekoué.

« Les premiers tests sont concluants, reste à affiner les questions de dosage. Il sera ensuite possible de breveter le SAJEEC pour permette une production à grande échelle », a-t-elle précisé. 

La jacinthe d'eau pousse dans les marais et constitue un vrai problème d’environnement. Originaire du bassin amazonien au Brésil, elle a été introduite au Togo du temps de la colonisation allemande. Elle infeste aujourd’hui principalement les lagunes et certains cours d’eau.

La méthode d’éradication utilisée est manuelle. Elle a montré ses limites. C’est dans le souci de trouver des méthodes de lutte plus efficaces qu’Amévor Kankoé a mis au point cet herbicide qui est extrait de la fleur même de la jacinthe d’eau dans un solvant de sérum glucosé. 

Les recherches ont été financées par le Fonds d’aide à la promotion de l’invention et de l’innovation de l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI/FAPI) et par l’ONUDI.

Le projet est piloté par les ministères de l’Agriculture et de l’Industrie. 

Les premiers résultats des expérimentations livrent les données suivantes :

- Le produit a été plus efficace dans l’eau de lagune que dans l’eau de rivière ;

- La destruction des plants a été plus rapide dans les bassins d’eau de lagune au laboratoire (un mois) que dans l’eau de lagune en vraie grandeur (deux mois) ;

- La dose de référence utilisée a été celle de 1,25 l/m2 ; 

- Les poissons issus de la lagune n’ont pas été affectés par le produit testé au laboratoire. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.