Erosion côtière : les préoccupations de la Banque mondiale

23/08/2017
Erosion côtière : les préoccupations de la Banque mondiale

Laura Tuck

La vice-présidente de la Banque mondiale en charge du Développement durable, Laura Tuck, effectue une tournée dans les pays d’Afrique de l’Ouest victimes de l’érosion côtière. Elle s’est rendue en début de semaine à Cotonou, puis à Lomé. Le Bénin et le Togo sont confrontés aux même problèmes.

‘Ma visite au Togo s'inscrit dans le cadre d'une tournée régionale afin d'évaluer l'impact des risques côtiers. Nous comptons avoir plus d'échanges avec les autorités gouvernementales togolaises sur les efforts et les perspectives du pays dans les domaines du développement durable en vue d'apporter des solutions, notamment concernant l’érosion côtière’ a-t-elle déclaré à l’issue d’une rencontre mardi avec le Premier ministre Komi Selom Klassou.

‘Je peux vous confirmer l'engagement de la Banque mondiale à poursuivre son appui à travers l'opération régionale qui apportera des financements aux pays côtiers de la sous-région en vue de les aider à renforcer la résilience de leurs populations face au changement climatique", a-t-elle ajouté.

Laura Tuck fait référence au WACA (Programme de gestion du littoral ouest-africain).

Il s’agit d’une plateforme de mobilisation visant à assister les pays ouest-africains à gérer de façon durable leur littoral et à renforcer la résilience socio-économique aux effets du changement climatique. Ce programme vise également à faciliter l’accès des pays qui y participent à l’expertise technique et aux ressources financières.

L’appui financier devrait permettre de réhabiliter les ouvrages de protection existants, d’en construire de nouveaux, de gérer les sédiments, de contrôler la pollution liée aux eaux de ballast, d’améliorer la gestion  des déchets,  de restaurer les zones naturelles.

La rencontre chez le Premier ministre s’est déroulée en présence du ministre de l’Environnement André Johnson et du responsable des opérations de la Banque mondiale pour le Togo, Pierre Laporte.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.