Faure Gnassingbé a signé l'Accord de Paris

19/09/2016
Faure Gnassingbé a signé l'Accord de Paris

Le président Faure Gnassingbé lundi après-midi à New York

Le Togo a signé lundi l'Accord de Paris sur la lutte contre le réchauffement climatique.

Lors d’une cérémonie dans l'après-midi au siège des Nation Unies à New York, le président Faure Gnassingbé a officiellement validé les documents issus de la COP21 adoptés en décembre dernier à Paris. La ratification devrait intervenir ultérieurement.

Il avait à ses côtés André Jonson, le ministre de l'environnement, et Ouro-Koura Agadazi, le ministre de l'Agriculture.

La délégation togolaise lors de la signature

Pour entrer en vigueur, l'accord mondial sur le climat, qui vise à contenir le réchauffement climatique sous le seuil de 2 °C - voire 1,5 °C - par rapport au niveau pré-industriel, nécessite deux conditions: être ratifié par 55 pays totalisant 55 % des émissions de gaz à effet de serre. Vingt-sept États ont déjà déposé leurs documents de ratification auprès des Nations unies, selon le décompte de son organisme en charge du climat.

La délégation togolaise avait joué un rôle très actif lors des débats à la COP21 et ses contributions jugées de grande qualité par les participants.

Le Togo est loin d'être un gros pollueur. Il représente ... 0,02% des émissions mondiales.

La date limite de signature de ce traité international est fixée au 21 avril 2017.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.