Inondations et protection des terres : dispositif efficace

15/06/2016
Inondations et protection des terres : dispositif efficace

Joëlle Businger

Le Projet de gestion intégrée des catastrophes et des terres (PGICT) a été lancé il y a 3 ans ; il est partiellement financé par la Banque mondiale (BM) à hauteur de 16 millions de dollars.

La représentante de la BM au Togo, Joëlle Businger, a effectué mercredi une visite de terrain pour évaluer l’efficacité du dispositif dans les régions soumises aux aléas climatiques.

 Elle s’est rendue dans la préfecture d’Agou (100 km de Lomé).

 Le PGICT a pour but de renforcer les capacités institutionnelles pour la gestion des risques d’inondations et de dégradation des sols dans les zones rurales et urbaines. Il a également comme finalité de garantir la gestion durable des terres dans les écopaysages ciblés et les zones soumises aux aléas climatiques. Dans le cadre, une partie du financement est utilisé pour la construction de pistes rurales.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.

Réponse rapide en faveur des populations défavorisées

Développement

Le PNUD a signé vendredi deux nouvelles conventions qui vont permettre d'étoffer les stratégies du PUDC de lutte contre la pauvreté.