Inondations et protection des terres : dispositif efficace

15/06/2016
Inondations et protection des terres : dispositif efficace

Joëlle Businger

Le Projet de gestion intégrée des catastrophes et des terres (PGICT) a été lancé il y a 3 ans ; il est partiellement financé par la Banque mondiale (BM) à hauteur de 16 millions de dollars.

La représentante de la BM au Togo, Joëlle Businger, a effectué mercredi une visite de terrain pour évaluer l’efficacité du dispositif dans les régions soumises aux aléas climatiques.

 Elle s’est rendue dans la préfecture d’Agou (100 km de Lomé).

 Le PGICT a pour but de renforcer les capacités institutionnelles pour la gestion des risques d’inondations et de dégradation des sols dans les zones rurales et urbaines. Il a également comme finalité de garantir la gestion durable des terres dans les écopaysages ciblés et les zones soumises aux aléas climatiques. Dans le cadre, une partie du financement est utilisé pour la construction de pistes rurales.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les hommes qui savent aimer Valentine

Culture

La jeune chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit sa carrière à un rythme impressionnant. Elle vient de dévoiler son nouveau clip.

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.