Inondations et protection des terres : dispositif efficace

15/06/2016
Inondations et protection des terres : dispositif efficace

Joëlle Businger

Le Projet de gestion intégrée des catastrophes et des terres (PGICT) a été lancé il y a 3 ans ; il est partiellement financé par la Banque mondiale (BM) à hauteur de 16 millions de dollars.

La représentante de la BM au Togo, Joëlle Businger, a effectué mercredi une visite de terrain pour évaluer l’efficacité du dispositif dans les régions soumises aux aléas climatiques.

 Elle s’est rendue dans la préfecture d’Agou (100 km de Lomé).

 Le PGICT a pour but de renforcer les capacités institutionnelles pour la gestion des risques d’inondations et de dégradation des sols dans les zones rurales et urbaines. Il a également comme finalité de garantir la gestion durable des terres dans les écopaysages ciblés et les zones soumises aux aléas climatiques. Dans le cadre, une partie du financement est utilisé pour la construction de pistes rurales.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le rendez-vous annuel des développeurs togolais

Tech & Web

GDG-Lomé organise les 2 et 3 décembre prochains le ‘DevFest’, le rendez-vous annuel des communautés locales de développeurs en collaboration avec Google.

Spectaculaire progression du Togo

Développement

Le Togo enregistre une très forte progression en matière de développement humain, selon l'index Mo Ibrahim publié lundi.

Approches innovantes et méthodiques

Développement

Les bénéficiaires de projets de développement initiés par le PNUD ne sont pas assez impliqués dans leur réalisation.

Tony Blair auprès du monde rural

Coopération

Tony Blair a séjourné à Lomé le 17 novembre pour la troisième fois depuis le début de l’année.