Insuffler un élan politique

29/11/2015
Insuffler un élan politique

Un accord définitif reste à trouver

Le président de la République François Hollande, son ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, et les Nations Unies ont tenu à inviter à Paris pour la COP21 tous les chefs d’État et de gouvernement à l’ouverture de la Conférence le 30 novembre, afin d’insuffler un élan politique avant de laisser place aux négociations, d’abord au niveau technique puis au niveau ministériel. 

150 chefs d’État et de gouvernement ont répondu positivement à cette invitation, dont le président du Togo Faure Gnassingbé arrivé dimanche à Paris. Cette participation fait de la COP21 l’une des plus importantes conférences diplomatiques jamais organisées en dehors des assemblées générales des Nations unies à New York. 

La journée de lundi débutera par l’ouverture officielle de la Conférence à 10h avec l’élection de Laurent Fabius comme président de la COP21 par les 196 parties. Au même moment, les chefs d’État et de gouvernement seront accueillis sur le site du Bourget par François Hollande et le Secrétaire général des Nations unies Ban Ki-Moon.

La séquence officielle des chefs d’État (« Leaders Event« ) commencera à 11h. Après la photo de famille, chacun des 150 chefs d’État et de gouvernement prononcera un brève discours. 

Faure Gnassingbé interviendra dans l’après-midi.

Bien que les invitations aient été envoyées par la France, l’ordre de passage se fait selon les règles des Nations unies en la matière c’est ordre protocolaire et ordre de réception des réponses à l’invitation. 

Étant donné le nombre important de chefs d’État présents, les déclarations seront prononcées en simultané dans les deux salles plénières du Centre de conférence de 12h à 13h15. 

Un déjeuner sera ensuite offert par le président français et le président de la COP21. Puis les discours reprendront vers 14h45 jusqu’à la fin de la journée.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau contrat de management pour le 2 février ?

Tourisme

Le journal Focus Infos annonce la signature d’un contrat de management entre Emaar  Hospitality Group et la société Kaylan qui exploite l’hôtel du 2 février.

Levée d'écrou

Social

Trois enseignants condamnés en début de semaine à Kara pour tentative d'enlèvement dans une gendarmerie ont été libérés.

'Une étape importante vers l'apaisement en Guinée-Bissau'

Cédéao

Le président Faure Gnassingbé a salué mardi la nomination d’un Premier ministre de consensus en Guinée Bissau.

Le CHR d'Atakpamé va disposer d'une unité de soins critiques

Santé

L’hôpital régional d’Atakpamé disposera dans quelques semaines d’une unité de traumatologie ultra-moderne. Un don de la coopération israélienne.