L'Afrique plaide pour une justice climatique

16/11/2016
L'Afrique plaide pour une justice climatique

Faure Gnassingbé à son arrivée au sommet africain de Marrakech

Le roi du Maroc, Mohammed VI, a proposé mercredi lors du ‘Sommet Africain de l’Action, organisé en marge de la COP 22, de dessiner une Afrique résiliente aux changements climatiques, “une Afrique qui s’engage résolument sur la voie du développement durable”.

'C’est une Afrique, qui utilisera ses ressources, de manière optimale, en respectant les équilibres environnementaux et sociaux. C’est une Afrique qui agira en vue d’un développement inclusif, en accord avec ce qui fait son identité : la culture de partage, d’équité et de solidarité', a souligné le souverain marocain dans un discours prononcé à l’ouverture de ce Sommet auquel assiste le président togolais Faure Gnassingbé.

Le roi a plaidé pour une justice climatique car l’Afrique n'émet que 4% des gaz à effets de serre (0,02% pour le Togo).

L'Afrique compte en effet 10 millions de réfugiés climatiques, et pourrait en compter plus de 60 millions d'ici 2020 à cause de la rareté de l'eau, a rappelé Mohamed VI. 

4 millions d’hectares de forêts, soit deux fois plus que la moyenne mondiale, disparaissent chaque année.

Il a souhaité que le continent africain s’exprime d'une seule voix sur les questions relatives aux évolutions climatiques.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.