La justice africaine veut ivoire de plus près

13/02/2017
La justice africaine veut ivoire de plus près

David Gilmour

A l’initiative des autorités togolaises et du Département de l’Environnement du ministère américain de la Justice, des procureurs et des juges de cinq pays d’Afrique (Gabon, Ghana, Niger, RCD et Togo ),  sont réunis depuis lundi à Lomé pour définir une politique commune face au braconnage et au trafic d’espèces protégées.

Deux ministres participent à cette rencontre, ceux de l’environnement et de la Justice en compagnie de l’ambassadeur des Etats-Unis au Togo, David Gilmour.

Pendant 5 jours, les participants vont s’attacher un définir un cadre favorisant des sanctions uniformes et plus lourdes contre les trafiquants. La détection et la répression doivent s’amplifier pour mettre un terme au fléau. Il faut mettre fin à l’offre relativement importante et à une forte demande venue d’Asie.

Près de 200 kg d’ivoire ont été saisis au Togo l’année dernière et près de 7.000 en 9 ans.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.

A livres ouverts

Culture

La Foire internationale du livre de Lomé (FI2L)  aura lieu du 10 au 13 novembre à Lomé sur le site de la Blue Zone de Cacavéli.

Rentrée des avocats

Justice

Le barreau de Lomé a effectué vendredi sa rentrée solennelle au Palais de justice de Lomé.