La justice africaine veut ivoire de plus près

13/02/2017
La justice africaine veut ivoire de plus près

David Gilmour

A l’initiative des autorités togolaises et du Département de l’Environnement du ministère américain de la Justice, des procureurs et des juges de cinq pays d’Afrique (Gabon, Ghana, Niger, RCD et Togo ),  sont réunis depuis lundi à Lomé pour définir une politique commune face au braconnage et au trafic d’espèces protégées.

Deux ministres participent à cette rencontre, ceux de l’environnement et de la Justice en compagnie de l’ambassadeur des Etats-Unis au Togo, David Gilmour.

Pendant 5 jours, les participants vont s’attacher un définir un cadre favorisant des sanctions uniformes et plus lourdes contre les trafiquants. La détection et la répression doivent s’amplifier pour mettre un terme au fléau. Il faut mettre fin à l’offre relativement importante et à une forte demande venue d’Asie.

Près de 200 kg d’ivoire ont été saisis au Togo l’année dernière et près de 7.000 en 9 ans.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Enfin des bonnes nouvelles

Sport

Inespéré. Le Togo a battu la Gambie mardi à Banjul (1-0) dans le cadre de la 4e journée des éliminatoires de la CAN 2019. 

Moderniser la relation ACP-UE

Coopération

Le premier round des négociations techniques entre les pays ACP et l'Union européenne aura lieu jeudi à Bruxelles.

Récompenser l'engagement

Développement

Coup de pouce des pouvoirs publics et de l’UNFPA à des ONG pilotées par des jeunes au service des jeunes.

Appel au civisme

Environnement

La Journée internationale de prévention des catastrophes se déroule ce samedi. La thématique n’est pas très réjouissante.