La justice africaine veut ivoire de plus près

13/02/2017
La justice africaine veut ivoire de plus près

David Gilmour

A l’initiative des autorités togolaises et du Département de l’Environnement du ministère américain de la Justice, des procureurs et des juges de cinq pays d’Afrique (Gabon, Ghana, Niger, RCD et Togo ),  sont réunis depuis lundi à Lomé pour définir une politique commune face au braconnage et au trafic d’espèces protégées.

Deux ministres participent à cette rencontre, ceux de l’environnement et de la Justice en compagnie de l’ambassadeur des Etats-Unis au Togo, David Gilmour.

Pendant 5 jours, les participants vont s’attacher un définir un cadre favorisant des sanctions uniformes et plus lourdes contre les trafiquants. La détection et la répression doivent s’amplifier pour mettre un terme au fléau. Il faut mettre fin à l’offre relativement importante et à une forte demande venue d’Asie.

Près de 200 kg d’ivoire ont été saisis au Togo l’année dernière et près de 7.000 en 9 ans.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Six grandes villes bénéficiaires d'un nouveau projet de développement

Développement

La Banque mondiale va investir 30 millions de dollars dans le projet d’infrastructure et de développement urbain (PIDU).

Combattre les causes premières de la pauvreté

Développement

Un segment ministériel du Forum politique de haut-niveau sur le développement durable s’est ouvert hier à New York.

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.