Le Togo sort couvert

30/06/2017
Le Togo sort couvert

Alertes précoces et financements modernes

Les députés ont autorisé vendredi le gouvernement à ratifier le traité portant sur la création de la Mutuelle panafricaine de gestion des risques (ARC). Le pays devra verser une prime d’adhésion.

L'ARC a été établie par traité comme institution spécialisée de l'Union africaine en 2012. 

Elle doit aider des Etats membres à améliorer leurs capacités afin de mieux planifier, préparer et répondre aux événements météorologiques extrêmes et aux catastrophes naturelles, tout en protégeant la sécurité alimentaire des populations vulnérables.

Son objectif est de fournir deux milliards de dollars de couverture d'assurance contre les catastrophes naturelles aux populations le plus vulnérables en Afrique.

Le ministre de l’Environnement, André Johnson, a rappelé l’importance pour le Togo de pouvoir bénéficier de la couverture de la mutuelle en raison de sa vulnérabilité aux aléas climatiques.

La Mutuelle panafricaine de gestion des risques, déjà opérationnelle dans plusieurs pays d’Afrique (Malawi, Sénégal, Niger, Mauritanie …) comprend deux entités représentant un véritable partenariat entre le secteur public et privé : l'institution de l'ARC et sa société affiliée, ARC Ltd, une mutuelle  détenue par les pays participant à l'ARC et les gouvernements allemand et britannique, qui ont fourni le capital initial.

L'ARC combine les systèmes d'alerte précoce avec la planification d'urgence, soutenue par des mécanismes de financement modernes. Cette approche permet aux gouvernements de fournir des réponses ciblées et rapides, optimisant ainsi l'efficacité financière grâce à des critères objectifs et transparents, protégeant les moyens de subsistance.

Pour André Johnson, la signature du traité par le Togo démontre la volonté des autorités à s’engager dans une stratégie de lutte efficace contre les catastrophes naturelles liées aux aléas climatiques.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Indice harmonisé des prix à la consommation : un casse-tête

Cédéao

La Cédéao vient d’achever à Lomé une réunion consacrée à l'état d'avancement des outils du traitement de l'indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) des pays membres.

La Chambre des notaires prend acte

Justice

Cinq nouveaux notaires ont prêté serment jeudi devant la Cour d’appel de Lomé. La profession est en pleine mutation. 

Un nouveau contrat de management pour le 2 février ?

Tourisme

Le journal Focus Infos annonce la signature d’un contrat de management entre Emaar  Hospitality Group et la société Kaylan qui exploite l’hôtel du 2 février.

Levée d'écrou

Social

Trois enseignants condamnés en début de semaine à Kara pour tentative d'enlèvement dans une gendarmerie ont été libérés.