Le réchauffement des océans est une véritable menace

06/09/2016
Le réchauffement des océans est une véritable menace

Le réchauffement des océans provoque une augmentation des maladies

Le prochain sommet de l’Union africaine sur la sécurité maritime prévu à Lomé le 15 octobre se penchera sur les questions de pollution marine et d’économie bleue.

Les participants auront sans doute consulté le dernier rapport de l'union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

Le réchauffement des océans affecte les humains de façon directe, et les impacts se font déjà sentir, y compris sur les stocks de poissons et les rendements agricoles, la violence des événements climatiques, et l’augmentation de risques provenant de maladies transmises par l’eau.

Le réchauffement climatique abîme les océans comme jamais, met en garde le document scientifique publié mardi. Le phénomène diffuse non seulement des maladies aux animaux comme aux êtres humains, mais menace aussi la sécurité alimentaire partout dans le monde.

Les recherches ont été menées par 80 scientifiques de douze pays.

Les eaux de la planète ont absorbé plus de 93% de la chaleur supplémentaire résultant du réchauffement depuis les années 1970. Elles ont limité la chaleur ressentie sur la terre, mais ont aussi modifié radicalement le rythme de la vie dans les océans, souligne Dan Laffoley, l'un des principaux auteurs du rapport intitulé "Explications sur le réchauffement océanique".

L'étude, qui portait sur tous les écosystèmes marins d'importance, du microbe à la baleine et jusqu'aux fonds océaniques, a mis en évidence que des méduses, des oiseaux et du plancton, avaient migré en direction des pôles et du froid, parcourant jusqu'à 10 degrés de latitude.

Ces migrations climatiques sont "de 1,5 à 5 fois plus rapides que tout ce que nous voyons sur le sol", estime M. Laffoley. "Nous sommes en train de changer les saisons dans l'océan." "Quand on a une vision complète, on voit un ensemble de conséquences totales et inquiétantes", analyse-t-il.

Le rapport, dont plus d'un quart des constatations sont inédites, contient des études montrant que le réchauffement climatique affecte les systèmes météorologiques et provoque de plus en plus de tempêtes.

Le rapport affirme également détenir des preuves selon lesquelles le réchauffement des océans "provoque une augmentation des maladies chez les populations végétales et animales".

Des agents pathogènes, tels que la bactérie vectrice du choléra ou la prolifération d'algues toxiques, peuvent engendrer des maladies neurologiques comme la ciguatera, intoxication alimentaire découlant de la consommation de poissons des zones tropicales et dont le réchauffement marin favorise donc le développement. Ces pathologies sont tout aussi dangereuses pour l'homme.

Informations complémentaires

IUCN RAPPORT.pdf 19,29 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.

Le Togo s'est débarrassé des CFC

Environnement

Le Togo est parvenu à se débarrasser presque totalement des CFC (chlorofluorocarbone), a annoncé André Johnson, le ministre de l’Environnement.