Les crocodiles disent merci à la Banque mondiale

03/02/2016
Les crocodiles disent merci à la Banque mondiale

Préserver un lieu de vie générateur de ressources

Jadis un lieu d’une intense activité agricole et de pêche, site touristique apprécié en raison de la présence de crocodiles, la retenue d’eau de Boadé (Préfecture de Cinkassé nord-Togo), connaît de sérieux problèmes.  

La retenue, réalisée en 1989 sur 8 hectares fournit de l’eau aux populations du village de Boadé pour leur usage domestique et leurs cultures de contre saison (maraichage). Elle sert de breuvage aux animaux de la région et des pays frontaliers (Burkina, Ghana).

Elle est un vivier pour la pêche et est un site touristique apprécié avec ses 150 crocodiles. 

Mais aujourd’hui, la retenue d’eau a perdu une partie de ses réserves en raison de l’érosion, de l’occupation du lit par les cultures de contre saison et de l’absence d’un système de gestion efficace de l’ouvrage. 

L’action humaine conjuguée à la recherche de lieu de ponte de crocodiles menace la digue qui d’année en année a perdu de sa consistance occasionnant parfois des inondations en aval au moment des crues. 

Si aucune action n’est entreprise, la retenue d’eau risque tout simplement de disparaître.

C’est la raison pour laquelle la Banque mondiale vient de se mobiliser et va financer à hauteur de 45 millions de Fcfa la réhabilitation du site à travers le projet de gestion intégrée des catastrophes  au Togo (PGICT).

Les travaux concernent l’aménagement des passerelles riveraines et la consolidation de la digue . Tout devrait être achevé dans un an. 

L’aménagement  de la retenue permettra également de relancer la production de riz.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).