Pas question de toucher au sanctuaire de Falzao-Malfakassa

21/01/2016
Pas question de toucher au sanctuaire de Falzao-Malfakassa

Mammifères rares

Les gardes forestiers du parc national de Falzao-Malfakassa ont arrêté quatre personnes qui chassaient sans autorisation. Des poursuites judiciaires sont engagées.

Avec plus de 192 000 hectares, cette réserve est un sanctuaire pour les animaux. Il compte près de 30 espèces d’oiseaux, 91 de mammifères, notamment des signes, des antilopes et environ 60 éléphants.

Jusqu’à la fin de l’année dernière, le parc était géré par la Fondation suisse Franz Weber ; il est désormais administré par l’Etat.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Maroc, 16 membre de la Cédéao ?

Cédéao

Le Maroc a officiellement informé vendredi la présidente de la Cédéao de sa volonté d’adhérer à cet ensemble régional ouest-africain.

La FTF noue de nouvelles alliances

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) tente de se reconstruire après des années d’errance et de gestion calamiteuse.

Nouvelle alerte à la méningite

Santé

Depuis le 1er janvier, 201 cas de méningite ont été identifiés au Togo. Le bilan actuel est de 17 morts dans 17 districts sanitaires.

Affrontement d’idées

Culture

La 2e édition du championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 25 février au 18 mars à Lomé.