Pas question de toucher au sanctuaire de Falzao-Malfakassa

21/01/2016
Pas question de toucher au sanctuaire de Falzao-Malfakassa

Mammifères rares

Les gardes forestiers du parc national de Falzao-Malfakassa ont arrêté quatre personnes qui chassaient sans autorisation. Des poursuites judiciaires sont engagées.

Avec plus de 192 000 hectares, cette réserve est un sanctuaire pour les animaux. Il compte près de 30 espèces d’oiseaux, 91 de mammifères, notamment des signes, des antilopes et environ 60 éléphants.

Jusqu’à la fin de l’année dernière, le parc était géré par la Fondation suisse Franz Weber ; il est désormais administré par l’Etat.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La transformation numérique est lancée

Tech & Web

Depuis jeudi, les étudiants des universités publiques disposent d’une connexion internet Wi Fi haut débit. Accès disponible dans les salles de cours et sur le campus.

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.

Le pape du riz hybride va accueillir de nouveaux stagiaires

Coopération

L’université agronomique de Changsha (Chine) va proposer un nouveau cycle de formation aux agriculteurs togolais.

Sport et développement en Afrique

Coopération

L’Allemagne va financer la construction d’équipements sportifs dans la région de la Kara (nord Togo). Il s’agit notamment de terrains de foot et de basket.