Pas question de toucher au sanctuaire de Falzao-Malfakassa

21/01/2016
Pas question de toucher au sanctuaire de Falzao-Malfakassa

Mammifères rares

Les gardes forestiers du parc national de Falzao-Malfakassa ont arrêté quatre personnes qui chassaient sans autorisation. Des poursuites judiciaires sont engagées.

Avec plus de 192 000 hectares, cette réserve est un sanctuaire pour les animaux. Il compte près de 30 espèces d’oiseaux, 91 de mammifères, notamment des signes, des antilopes et environ 60 éléphants.

Jusqu’à la fin de l’année dernière, le parc était géré par la Fondation suisse Franz Weber ; il est désormais administré par l’Etat.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.

Inimaginable

Faits divers

Trois trafiquants togolais d’organes humains ont été arrêtés et présentés mardi à la presse. Ils avaient kidnappé un jeune de 14 ans.