Promotion de la finance verte

08/06/2017
Promotion de la finance verte

Nombreuses opportunités de développement

La prise en compte de l’environnement constitue un important potentiel de développement économique.

Grâce à la croissance verte, de nombreuses opportunités se présentent aux entreprises à travers de nouveaux marchés, notamment dans les domaines de la maîtrise de l’énergie, de la gestion durable des ressources naturelles et de la protection de l’environnement.

Dans les pays en développement, le financement de cette croissance verte représente un défi majeur auquel l’Agence française de développement (AFD) apporte sa contribution, en partenariat avec les banques du Sud.

L’AFD a lancé Sunref, une ligne de financement vert destinée aux entreprises.

L’Agence a présenté jeudi ce dispositif lors d’un séminaire à Lomé. 

Cet événement rassemble le secteur public, les institutions financières et les banques partenaires, les entreprises privées et les associations professionnelles, ainsi que les partenaires au développement et les organisations régionales. 

Une rencontre qui permet également d’envisager des pistes de réflexion pour amorcer une dynamique de pérennisation des acquis du programme de financement des projets d’énergies renouvelables et d’efficacité énergétique en Afrique de l’Ouest. 

L’objectif est aussi d’encourager les synergies entre les secteurs privé et public afin de promouvoir l’émergence de projets économiquement viables et à impacts positifs sur l’environnement dans la région.

Les travaux ont été ouverts par le ministre des Mines et de l’Energie, Dèdèriwè Abli-Bidamon.

‘Dans un monde en pleine mutation économique où l’accès à l’énergie est une condition nécessaire au développement socio-économique, le projet SUNREF apparaît comme une réelle chance de soutenir les initiatives de diversification de l’offre énergétique par les acteurs économiques privés et une contribution à la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre à l’origine des risques de changements climatiques observés depuis quelques décennies’, a-t-il déclaré.

Pour le directeur de l’AFD au Togo, Benoît Lebeurre,  la mise en œuvre du programme Sunref s’inscrit dans la dynamique initiée par l’Etat togolais visant à promouvoir un développement participatif, équilibré et durable.

‘Sunref en Afrique de l’Ouest et plus particulièrement au Togo permet aux banques de financer les investissements en matière d’efficacité énergétique et d’énergie renouvelable et d’apporter aux porteurs de projet des réponses innovantes’, a précisé M. Lebeurre.

Une table ronde impliquant les principaux acteurs de SUNREF au Togo permettra d’échanger sur les opportunités et les défis de la finance verte au Togo. 

Elle sera suivie d’une visite du projet de maîtrise de l’énergie de la Société Togolaise de Tôles et Produits Métalo-Sidérurgiques (SOTOTOLES), qui a bénéficié de l’appui technique et financier proposé dans le cadre du programme Sunref.

Informations complémentaires

Sunref.pdf 774,16 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine.