Renforcer la gouvernance régionale de l’eau

17/03/2014
Renforcer la gouvernance régionale de l’eau

Les problèmes liés à la gouvernance de l’eau sont autant de défis qui ne peuvent plus être abordés de façon sectorielle ou localisée. Les solutions passent par une approche globale et régionale. C’est ce qu’a rappelé lundi le Premier ministre Arthème Ahoomey-Zunu, à l’ouverture à Lomé du conseil des ministres de l’Autorité du Bassin de la Volta (ABV).

Cette organisation, qui regroupe le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Mali et le Togo, est chargée de veiller à la gestion rationnelle et intégrée des ressources du bassin de la Volta, à la sauvegarde de l’environnement et de l’écosystème du fleuve (400.000 Km2, 20 millions d’utilisateurs).

Le Bassin de la Volta est le lieu d’énormes enjeux économiques liés aux ressources naturelles dont dépendent les populations riveraines, a rappelé M. Ahoomey-Zunu. C’est pourquoi, a-t-il dit, la promotion du progrès économique passe par une gestion sage, concertée et durable des immenses ressources dont regorge le Bassin, particulièrement par une mobilisation et une mise en valeur intelligente de ses ressources. 

Le représentant de la Banque Mondiale au Togo, Hervé Assah, a renouvelé l’engagement de son institution à financer le projet de renforcement institutionnel de l’organe sous régional. La BM est le principal partenaire de l’ABV.

Informations complémentaires

Discours Premier ministre ABV.pdf 56,66 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.